Découvrez combien d’argent vous pouvez économiser sur vos factures de services publics grâce au changement d’heure.

111-decouvrez-combien-dargent-vous-pouvez-economiser-sur-vos-factures-de-services-publics-grace-au-changement-dheure

Les Français ne sont pas certains de pouvoir réellement économiser de l’énergie lorsque les horloges changeront dans quelques jours.
Les Français sont habitués à changer les horloges deux fois par an. L’objectif est de réduire la consommation d’énergie. Cependant, certaines personnes refusent de croire que le passage à l’heure d’été ou d’hiver peut les aider à faire des économies.

Dans quelques jours, les horloges seront avancées.

Le changement d’heure annuel aura lieu ce dimanche 30 octobre. Il y aura un passage à l’heure d’hiver cette année. En revanche, l’opinion publique française est de plus en plus réfractaire à ce changement.
La mise en place du changement d’heure ne s’est pas faite sans raison.

Cet objectif est atteint en diminuant la quantité d’éclairage artificiel nocturne.

Cependant, de nombreux foyers peinent à voir ces économies se refléter dans leur facture d’électricité mensuelle. Pour déterminer si le changement d’heure avait ou non une incidence sur la facture, l’Ademe a mené une étude.

L’heure d’été devrait permettre de réduire la consommation annuelle d’électricité de 0,07 %, soit 351,3 GWh en 2014, selon l’Agence pour la transition écologique.

Ce chiffre, cependant, ne cesse de baisser d’année en année. Nos amis d’Infobourg estiment qu’à l’horizon 2030, nous devrions connaître un plancher compris entre 300 et 340 GWh.

Une réduction minime des coûts

Le décalage horaire a toutefois eu un effet notable dans les années 1990. Le montant mis de côté était quatre fois supérieur à celui d’aujourd’hui. Les choses ont évidemment beaucoup évolué au fil du temps.

La Commission de l’Union européenne a d’ailleurs reconnu qu’il n’y a plus aucun avantage pratique à reculer d’une heure. Cela ne réduit la consommation d’énergie que de 0,5 à 2,5 % dans toute l’Europe.

Une grande majorité de citoyens français souhaite la fin du changement d’heure annuel. Quatre-vingt-quatre pour cent des personnes interrogées dans le cadre de l’étude se sont déclarées favorables à la suppression des changements d’heure saisonniers. En revanche, personne n’écoute.

Pour l’instant, le gouvernement n’envisage pas de mettre un terme définitif au changement d’heure. Et ce ne serait pas sans raison : l’Ademe affirme qu’il pourrait encore contribuer à prévenir les pannes de courant dues aux surtensions.

Les pics de consommation ont diminué, mais pas de manière insignifiante, selon les données recueillies par l’Agence pour la transition écologique. En 2009, le changement d’heure a permis de réduire de 3,5 GW la demande d’électricité à 19 heures.

Avant d’ajouter : Cet avantage devrait se maintenir à environ 2 GW en 2030. Il sera plus sensible en hiver, en matière d’économies d’énergie, selon l’Ademe.

Des transformations dans la normalité

Grâce aux ampoules LED, les luminaires sont devenus plus économes en énergie. Mais pas seulement. Plusieurs villes ont choisi de couper complètement l’éclairage public pendant une période considérable de la nuit.

Les économies d’énergie réalisées pendant les mois d’hiver seront substantielles. Il doit se passer quelque chose d’autre si le changement d’heure a moins d’impact. Il est vrai que le mode de vie des Français a évolué au fil des ans.

Il est vrai que l’heure moyenne de début de journée de travail et l’heure de coucher sont toutes deux en baisse. Par conséquent, cela réduit considérablement leurs besoins énergétiques. Mais ce n’est pas tout.

Les gadgets électroniques modernes comme les banques d’alimentation, les décodeurs et les routeurs Wi-Fi ont besoin d’énergie 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, et pas seulement pendant la journée. En somme, le changement d’heure présente des avantages et des inconvénients.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page