Voici ce qu’il faut faire si vous pensez qu’un radar de chantier vous a flashé.

111-voici-ce-quil-faut-faire-si-vous-pensez-quun-radar-de-chantier-vous-a-flashe

Il n’est pas rare qu’un radar de chantier passe inaperçu. Après cela, comment pouvez-vous savoir si vous avez été flashé en conduisant ? Tout vous est révélé par nous !
De plus en plus d’infrastructures dédiées à l’amélioration de la sécurité routière sont mises en place sur le territoire français. Les radars sont un exemple de ce type d’appareil. Les radars se présentent sous différentes formes. C’est sur le radar de chantier que notre attention va se porter. Le radar de chantier, également appelé radar autonome, a connu un développement important au cours des dernières années, comme en témoigne sa forme polygonale caractéristique. De ce fait, ils développent un degré croissant d’individualité. Ainsi, il devient plus difficile de détecter si vous avez été flashé. Il existe cependant des indices indéniables pour savoir quand cela se produit.
En général, les radars de chantier semblent avoir pour but de protéger les employés contre le trafic dangereux dans les zones de construction. C’est exact ; ils ont été placés là exprès pour contrôler la vitesse du trafic. Leur utilisation a permis de réduire le nombre d’accidents du travail.

Ce radar de chantier peut être facilement démonté et déplacé car il n’est que partiellement fixé en place. Il faut savoir qu’ils disposent de connexions sans fil avec plusieurs centres de commandement. Ils ont la capacité d’émettre des signaux dans les deux sens, comme les radars conventionnels. De plus, ils peuvent faire la différence entre les véhicules et les camions. Cependant, les radars de bâtiments deviennent de plus en plus difficiles à voir au fil du temps.

Savoir si vous avez été flashé et quoi faire.

Le radar de chantier n’aveugle pas les automobilistes en excès de vitesse tout au long de la journée comme le font certains autres radars. Vous devez donc attendre la lettre ou le rapport avant de décider si vous avez été pris en flagrant délit ou non. En réalité, vous y trouverez une contravention qui vous attend. Le PV indiquera que vous avez reçu une amende pour excès de vitesse par rapport à la limite affichée.

Il faut généralement compter environ 10 jours pour recevoir la contravention par la poste. Mais cela peut prendre jusqu’à un mois, alors soyez patient. Maintenant, à propos des radars portables, ceci. Tous les rapports, ou PV, doivent être soumis dans les 45 jours suivant la date d’envoi afin de contrôler les coûts associés aux pénalités.

La tolérance admissible d’un radar de chantier

C’est pourquoi les radars de chantier ont des performances que les autres radars, fixes, n’ont pas. Mais, comme vous le savez sûrement, tous les radars de chantier appliquent le code de la route de la même manière. Par accident, la marge d’erreur des radars de chantier est la même. Si vous dépassez la vitesse autorisée de 5 km/h, vous serez flashé. Et si celui-ci est inférieur à 100 km/h, alors celui-là l’est aussi. Généralement près des gens, comme dans une ville ou sur une grande autoroute.

En outre, la marge de tolérance est de 5 % de la vitesse maximale pour les vitesses supérieures à 100 km/h. Par conséquent, si la vitesse maximale sur l’autoroute est de 130 km/h, vous pouvez la dépasser de 6,5 km/h. Et de 5,5 kilomètres par heure sur une route qui autorise 110 kilomètres par heure.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page