En ce qui concerne la grippe, les experts ont lancé un avertissement pour cet hiver.

1110-en-ce-qui-concerne-la-grippe-les-experts-ont-lance-un-avertissement-pour-cet-hiver

Les experts recommandent de se faire vacciner pour la saison hivernale à venir. Ils craignent que l’épidémie de grippe ne refasse surface !
Ils craignent le retour de la pandémie de grippe et soulignent que la population à risque est plus vulnérable que jamais. Apparemment, c’est maman qui l’a fait.

Un hiver tendu par une pandémie de grippe.

Dans cet article, nous allons aborder la huitième vague de Covid en France. Par ailleurs, à l’approche de l’hiver, la campagne annuelle de vaccination contre la grippe reprend.

Les personnes inscrites sur la liste prioritaire se verront en effet proposer une vaccination par un professionnel de santé.
Et cela peut être fait gratuitement par une infirmière diplômée, une sage-femme ou un pharmacien.
Peu de cas ont été signalés jusqu’à présent. Il est toutefois impossible de prédire la gravité d’une pandémie de grippe. Contrairement à l’hémisphère nord, où la saison de la grippe ne fait que commencer, la grippe s’est déjà répandue dans l’hémisphère sud.

A-t-on assisté à un déclin de notre système immunitaire ?

Bruno Lina, professeur de virologie au CHU de Lyon, et Vincent Enouf, infectiologue, spéculent sur le possible retour du virus.
Selon nos confrères de TF1info, nos systèmes immunitaires ont évolué et sont devenus plus vulnérables à la grippe après deux ans d’arrêt du virus.
Oui, nos systèmes immunitaires ont évolué, mais le virus de la grippe lui-même est resté inchangé. Il n’y a eu aucune modification interne qui pourrait le rendre plus virulent que ses ancêtres.
Tout simplement, puisque sa circulation a diminué au cours des deux derniers hivers… Nous trouvons une petite faille dans le système d’immunité collective qui va probablement conduire à sa propagation. Examine en profondeur les recherches du professeur de virologie.
L’infectiologue conclut que les populations vulnérables sont encore plus menacées cette année.
Il est fortement conseillé de se faire vacciner, surtout cet hiver.
Par conséquent, afin d’éviter une épidémie généralisée de grippe, les deux spécialistes recommandent vivement de se faire vacciner cet hiver.
Nous savons que la vaccination est efficace pour réduire la transmission, peut-être même plus que le vaccin contre le SRAS-COV-2. Bruno Lina affirme qu’il en est ainsi parce qu’il a des chiffres à l’appui.

Le taux de vaccination du personnel médical, selon le professeur de virologie, sera crucial. La moyenne pour les médecins libéraux se situe autour de 70%. Cependant, il affirme que le taux est plus proche de 15% chez les infirmières praticiennes indépendantes.

Une pandémie de grippe potentiellement mortelle

Selon les données, une épidémie de grippe annuelle en France pourrait tuer entre 8 000 et 10 000 personnes.
La décompensation chez les patients atteints de maladies chroniques est généralement causée par des infections bactériennes.
Comme l’asthme, les maladies cardiaques et les maladies du foie. Selon l’expert, il est également connu pour augmenter le risque de fausse couche chez les femmes enceintes. Faites preuve de prudence !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page