« Je vais le tuer, » Daniel Guichard prend une arme pour défendre sa famille.

1122-je-vais-le-tuer-daniel-guichard-prend-une-arme-pour-defendre-sa-famille

Après s’être senti menacé, Daniel Guishard, qui fête son 74e anniversaire le 21 novembre, était prêt à prendre les armes pour défendre sa famille menacée. L’atelier rappelle l’édition récente de France Dimanche. L’hebdomadaire fait référence à l’intervention du chanteur sur la chaîne YouTube d’Éric Morillot, Les Incorrectibles, où c’était une question de franchise. Aujourd’hui, quelqu’un qui est en désaccord avec la ligne droite de la politique est un fasciste. Le mot a été minimisé, « il a dit au début.

Ils se livrent alors à la violence et à l’impolitesse.

Je ne sais pas. Je, je me suis inscrit pour un club de tir, « il a dit, avant de faire son point, se référant à ce père qui, dans Roanne, avec l’aide de trois associés, a riposté contre l’agresseur présumé de sa petite-fille. Daniel Guichard a expliqué : « Peut-être que je l’aurais massacré plus. Suis-je violent? Non. Elle a besoin d’aide.

Après controverse le chanteur, qui a lutté avec l’alcool il y a quelques années, est revenue à l’accusation sur J Radio, où elle était invitée sur Cyrielle Sarah Cohen. « S’il doit être critique un jour, nous pouvons avoir un esprit humoristique en disant, » Bon, nous ferons ce qu’il faut pour nous défendre. « À la campagne, il y a des chasseurs, ils n’ont pas besoin de se joindre au club de tir, mais si c’est aussi effrayant qu’il pourrait l’être un jour, il vaut mieux apprendre parce que ce n’est pas [une arme, c’est, note de la rédaction] un lance-pierre. — il ne l’a pas déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page