Ce 26 novembre 2022, Ayem Nour a pris la solutionvitale de transpercer une étape fraiche dans sonconflit avec Vincent Miclet, le père de son fils Ayven, qu’elle reproche d’agressivité. Elle aurait essayé de l’ignoré.

«J’en peux plus , le mauvais rêvepoursuit, mon fils et moi sommes généralementenfermés au Maroc depuis 13 jours actuellement », noté sur sa page Instagram l’ancienne star de la télé-réalité, qui serait dans l’impossibilité d’abandonner le Maroc, dont son fils est disposé. Le passeport de l’enfant serait déporté par le père, un riche homme d’affaires.

Sur la dernière photo publiée dernièrement, elle visualisait des déchirures en ce qui concerne le cou.
«Et nullement, il ne s’agit pas de simples blessures seulement…Il s’agit d’un bizarrement de certains secondes, avec décision de me couper le souffle. Ce geste aurait pu être fatal. En totalitéa notre logement en existence de notre bébé qui a juste quelques mois », regrette Ayem Nour, qui vit une séparationincompréhensible avec le père de son fils.

« Le jour après , j’ai quoi qu’il arrive tout pris l’antenne de mon émission en cachant mes ruptures avec une minerve pour le but de couvrir la sincérité et de masquer ce monstre encore une fois …Une autorité , un certificat médical aussi que des échanges d’e-mails le démontrent. Et ce n’est que le départ des horreur que ça m’arrivait .Doncrevoilà l’envers d’insignedétestable que vous tenez pour une histoire dès le départ ».