Saviez-vous que vous n’avez pas besoin de vous rendre au garage pour nettoyer votre filtre à particules ? En fait, ce composant du moteur rencontre fréquemment des problèmes dans les automobiles diesel. Pour cette raison, un entretien approprié est crucial. Si le nettoyage est un service fourni par un partenaire des ateliers où vous allez souvent, cela vous évite de devoir payer au garage entre 1 500 et 4 000 € dans le cas d’un remplacement et de voir votre voiture immobilisée pendant plusieurs jours. Quels que soient la marque et le modèle de votre voiture (Peugeot 208, Renault Clio, Dacia Sandero, Citroën C3, etc.), nous passons en revue les bonnes et mauvaises pratiques dans cet article.
Quelle est la fonction du filtre à particules ? Et pourquoi doit-il être entretenu ?
Dans les années 1970, le filtre à particules a été développé pour répondre aux normes anti-pollution européennes. Or, les véhicules à moteur diesel ne sont tenus d’avoir un FAP que depuis 2011 et la norme européenne E5 afin de réduire de 80 % leurs émissions de particules. En d’autres termes, ce filtre, qui fait partie du système d’échappement, empêche la suie et les autres polluants nocifs d’être expulsés par votre pot d’échappement en les bloquant à l’intérieur du moteur. Ainsi, cette action réduit la pollution par les particules fines.

Cependant, il est susceptible de s’encrasser avec le temps, comme tous les filtres. La température du moteur lors de nos déplacements est insuffisante pour le nettoyer. Par conséquent, avec le temps, il peut se boucher ou s’obstruer. Il est donc dans notre intérêt de l’entretenir afin de prolonger la durée de vie de notre voiture et d’éviter de devoir remplacer ce composant, ce qui peut être une réparation très coûteuse. De plus, cela permet de moins redouter le contrôle technique ! En outre, un filtre à gaz d’échappement bien entretenu permet aux gaz d’échappement de passer plus rapidement, ce qui réduit la consommation de carburant.
Comment puis-je savoir si mon filtre à particules doit être nettoyé ?
Certains indicateurs d’alerte sont présents avant même que le voyant du tableau de bord ne s’allume. Par exemple, un DPF bouché entraîne une perte de puissance inhabituelle, un mode de fonctionnement détérioré, un moteur qui s’étouffe et un risque accru de calage. La voiture commence à brouter ou à consommer plus que d’habitude. Bien que ces symptômes ne soient souvent pas dangereux, il est tout de même préférable d’agir immédiatement. Si vous attendez que la voiture passe en mode de sécurité ou que le témoin d’alerte s’allume, vous ne pourrez prendre aucune mesure.
Comment nettoyer votre filtre à particules sans passer par le garage ?
Vous préférez effectuer vous-même l’entretien de votre voiture ? Votre DPF peut être nettoyé vous-même de deux manières différentes. L’utilisation d’un nettoyant liquide pour DPF est la première stratégie. Il s’agit d’un additif spécialisé qui doit être ajouté au réservoir de carburant lors du remplissage, dans la quantité conseillée par le fabricant. La température maximale de combustion des particules de suie sera alors abaissée par le nettoyant du DPF pour faciliter leur élimination. La suie présente dans le filtre sera également éliminée par ce nettoyage, ce qui le rendra comme neuf. Le problème est que ce produit particulier est plutôt cher. Cependant, vous pouvez facilement nettoyer votre FAP pendant que vous conduisez.
Comment nettoyer votre FAP tout en conduisant un véhicule ?
Pour ce faire, il suffit d’augmenter le régime du moteur à 3 000 tr/min pendant dix kilomètres. Ensuite, prenez l’autoroute ou la route nationale jusqu’à votre destination. En procédant ainsi, vous éviterez que les freinages et les ralentissements n’interfèrent avec le nettoyage. En raison du principe de régénération passive, la température du moteur augmentera pendant ce processus, brûlant la suie.
Évitez à tout prix ces deux erreurs de FAP
Si le voyant du FAP s’allume, vous ne pouvez plus le nettoyer seul, il faut alors faire appel à un garage. Les méthodes proposées pourraient accélérer la panne et endommager votre voiture. Il est alors impératif de vous rendre au plus vite chez un professionnel afin qu’il procède à un examen approfondi suivi d’une démarche de régénération active ou d’un nettoyage complet.
En outre, vous devez savoir qu’il est illégal de retirer les filtres à particules, même sur les moteurs à essence où le DPF n’est pas nécessaire. Votre voiture peut être mise en fourrière si la police le découvre. En outre, vous risquez une sanction pouvant aller jusqu’à 7 500 € si le retrait du filtre à particules est découvert lors de l’examen technique.