Quelles sont les distinctions entre les oignons jaunes, rouges et blancs, et lesquels devez-vous choisir ?

113-quelles-sont-les-distinctions-entre-les-oignons-jaunes-rouges-et-blancs-et-lesquels-devez-vous-choisir

lesquels devez-vous choisir ?
1) Utilisez des oignons jaunes à cuisson longue
Les oignons les plus adaptables sont sans aucun doute les oignons jaunes. Ils sont cultivés et préparés partout dans le monde. Il faut reconnaître que l’oignon de paille, comme on l’appelle parfois, a une saveur forte et généreuse qui se révèle délectable à la cuisson. Il donne à tous les plats mijotés et traditionnels un plus non négligeable dès lors qu’il est doré ou même caramélisé (sauces, soupes, tartes, ragoûts, gratins, rôtis…). C’est sans doute celui qui supporte le mieux les cuissons prolongées. Tant qu’il est conservé dans un environnement sec, froid et sombre, il a également une longue durée de vie. Il peut facilement nous faire pleurer si nous ne prenons pas de précautions pour l’éviter car il dégage une odeur aussi puissante que sa saveur.
2) Consommer des oignons rouges dans les salades
L’oignon rouge est assez croquant et a un goût (sans arracher !) acide et aigre en bouche. Pour cette raison, il est fréquemment utilisé dans les salades, hamburgers et autres sandwichs pour ajouter de la texture et de la complexité. Il résiste moins bien à la cuisson que son parent, ce qui lui fait perdre toute sa fraîcheur. Mangez-le cru si vous le pouvez pour profiter de sa saveur sucrée.
Cependant, comme cet oignon rosé ou violet clair peut également être utilisé dans nos recettes de cornichons maison, nous sommes heureux de passer outre ce petit défaut (légumes trempés dans le vinaigre). De plus, si vous aimez les saveurs aigres-douces, vous pouvez l’utiliser les yeux bandés dans des recettes de confits de viande. Le sucre permet d’atténuer les épices. Enfin, notez qu’il peut être conservé pendant plusieurs mois dans un endroit froid et sombre, tout comme l’oignon jaune.
3) Les oignons verts sont incroyablement doux.
L’oignon de printemps, souvent connu sous le nom d’oignon vert, est plus doux et plus petit que les autres. Malheureusement, on ne peut le trouver en bottes qu’au printemps ou en été. Bien qu’il se cuisine très bien, c’est toujours un plaisir de le trouver à cette occasion car il peut être utilisé aussi bien cru (dans les salades, les vinaigrettes, ou comme amuse-bouche croquant) que cuit. Il est courant de le trouver en sauce sur des rôtis et autres plats ainsi qu’en sauté avec des légumes. Le principal problème est qu’à moins de le congeler, ce légume précoce ne se conserve pas bien. Attendez-vous à ce qu’il se conserve environ une semaine dans le bac à légumes de votre réfrigérateur.
4) L’oignon rose de Bretagne
L’oignon rose de Bretagne, souvent appelé oignon de Roscoff, est un produit d’appellation d’origine contrôlée souvent moins connu que les autres variétés. Cette espèce rare et ancienne, plus petite que l’oignon jaune, se distingue par une saveur douce et agréable inattendue. Cet oignon vous séduira si vous n’aimez pas la saveur forte et épicée des autres oignons. De plus, il est délicieux aussi bien frais que cuit, et il se conserve bien.
Quelques questions et réponses concernant ces différents oignons…
Quel oignon est le plus sain à manger ?
En fait, ils ont tous quasiment la même valeur nutritionnelle. Ils sont riches en fibres, allicine, vitamines A, C, E, B6, acide folique, minéraux (potassium, fer, phosphore, calcium, manganèse, zinc, cuivre et sélénium) et quercétine tout en étant pauvres en sel. Il faut toutefois savoir qu’un oignon contient d’autant plus d’antioxydants qu’il est coloré. De plus, un oignon cru a une concentration plus élevée en vitamine C, qui devient très fragile lorsqu’elle est exposée à la chaleur lors de la cuisson, et en allicine, une substance aux caractéristiques antibactériennes et antifongiques.
Quel oignon est le plus facile à digérer ?
De manière inattendue, les oignons crus sont plus faciles à digérer que les oignons cuits. Même si vous ne voulez pas les manger crus, vous pouvez les blanchir dans de l’eau bouillante pendant deux minutes avant de les cuire. Vous éviterez ainsi les problèmes digestifs liés aux estomacs fragiles (flatulences, ballonnements…).
Comment consommer des oignons sans avoir mauvaise haleine ?
Bien que les oignons crus soient plus faciles à digérer, ils peuvent également provoquer une mauvaise haleine. Pour éviter cela, faites tremper l’oignon pendant une heure dans de l’eau froide, en changeant l’eau deux ou trois fois au cours du processus. Si vous devez l’utiliser immédiatement, vous pouvez également le faire tremper dans de l’eau et du vinaigre pendant 30 minutes. Dans ce cas, n’oubliez pas de le rincer avant de le cuisiner !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page