Voici les familles qui seront touchées par une augmentation de 50 % de l’allocation de soutien familial.

113-voici-les-familles-qui-seront-touchees-par-une-augmentation-de-50-de-lallocation-de-soutien-familial

L’allocation de soutien familial, qui aide les personnes dont un seul parent travaille en raison d’un divorce ou d’une séparation, devrait augmenter prochainement.
En France, le gouvernement aide les familles ayant de faibles revenus. C’est pour cette raison que la Caisse d’Allocations Familiales (CAF) a été créée. En outre, les familles reçoivent des allocations pour les achats de la rentrée scolaire. Les allocations familiales peuvent être particulièrement utiles pour celles qui comptent plusieurs membres lorsque l’argent est rare. Il existe également des plans visant à fournir une aide aux parents isolés par l’État. Ainsi, l’allocation de soutien familial est destinée aux parents qui sont soit divorcés, soit veufs. Ils peuvent y recourir pour compenser le manque à gagner de la pension alimentaire. Et le montant de cette année devrait être supérieur de 50 % à celui de l’année précédente.

En quoi consiste le programme American Family Support (ASF) ?

Cette aide est disponible depuis 1984. Cette prestation a été créée par l’État pour aider les ménages multi parentaux et monoparentaux. L’allocation pour parent isolé était auparavant disponible. Avec effet immédiat, l’ASF remplace également ce type d’aide. Qui, le cas échéant, y gagnera réellement ? Il existe quelques conditions de base.

Résider sur le sol français.

Si vous avez des enfants à charge, vous devez déménager et vivre seul.

Avoir au moins un enfant qui dépend financièrement de vous. Cela signifie que vous participez activement à l’éducation quotidienne de l’enfant. On ne peut pas avoir droit à l’allocation de soutien familial si on n’a qu’un droit de visite de fin de semaine.

L’autre parent doit également cesser de fournir une aide financière à l’enfant. Cela peut être le cas si le père n’a pas reconnu son enfant ou si le parent est déjà décédé. Mais les parents non mariés qui ne versent pas de pension alimentaire ne sont pas les seuls à avoir ce problème.

Il est utile de savoir que certaines familles reçoivent un montant négligeable d’aide aux enfants. Dans le cas où cette somme est inférieure à l’ASF, vous recevrez quand même un complément. Cette année-là (2022), la somme mensuelle de l’allocation de soutien familial d’une famille était de 122,93 euros. En conséquence, si votre autre parent vous verse 90 euros de pension alimentaire, vous avez droit à 32,93 euros de soutien.

En fonction de votre situation particulière, l’allocation de soutien familial peut être gérée par la CAF ou la MSA. Enfin, vous pouvez entamer les démarches dès le premier mois après avoir découvert que l’autre parent a cessé de verser la pension alimentaire. Vous et l’autre parent avez quatre mois pour entamer les démarches.

Les personnes qui ne paient pas leur pension alimentaire peuvent également faire l’objet d’une action de la part de la CAF et de la MSA. Ces organismes peuvent même donner un coup de main aux personnes dans le besoin, leur permettant ainsi de rembourser enfin leurs dettes.

Selon la dynamique de votre famille, cette aide peut ne plus être disponible.

L’objectif de l’allocation de soutien familial est de compenser le fait que les enfants ont une source d’aide financière en moins. Cela implique que vous devrez renoncer à cette aide si vous emménagez à nouveau avec une tierce personne.

Attention ! La CAF et la MSA définissent toutes deux les couples comme étant ceux qui partagent une chambre à coucher. La contribution financière de votre nouveau partenaire aux frais d’études de vos enfants augmentera s’il habite avec vous.

Si votre lien avec l’un de ces groupes change, vous devez le faire savoir. Le trop-perçu de l’ASF sera récupéré auprès de vous si vous le recevez indûment. Sans parler du fait que la note peut s’accumuler rapidement. Vos obligations financières peuvent continuer à augmenter mois après mois. Tenez le CAF et l’ASF aussi à jour que possible.

Enfin, sachez que votre paiement de l’ASF s’arrêtera dans le cas où le parent non payeur s’acquitte de ses obligations. Si le montant de la pension alimentaire est inférieur à 122,93 euros par enfant, elle peut continuer uniquement à titre de complément. Il est vrai qu’une aide financière est inutile si l’autre parent peut subvenir suffisamment aux besoins des enfants.

Dévaluation de l’ASF et hausse des prix

La France a connu une inflation record ces derniers mois. Il s’agit évidemment d’un phénomène mondial. Les guerres, les sécheresses,… contribuent toutes à cette flambée des prix à l’échelle mondiale.

Les Français ont de plus en plus de mal à joindre les deux bouts dans cette économie. C’est pourquoi l’allocation de soutien familial reste une ressource vitale pour les ménages dont le seul soutien est un enfant. De nos jours, il est souvent nécessaire d’avoir de l’argent supplémentaire pour des choses comme l’épicerie et les fournitures scolaires. Et à partir de mars 2022,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page