Anny Duperey, 75 ans, révèle qu’elle est toujours obligée de travailler pour vivre. Le montant de sa pension ne lui suffit pas.

Cette confiance, la vie de l’actrice et romancière lors d’un entretien avec Jordan de Lux qui lui a posé des questions sur son mode de vie.
Ne pas faire défiler, tandis que l’hôte a demandé si elle a obtenu « 7000 euros? 8000 EUR.
« C’est un gros mot, prendre sa retraite. […] Je suis à peu près la moitié du maximum, soit 600 euros. Il y a une petite pension complémentaire, mais le montant officiel, c’est tout. […] Une erreur pourrait se produire quelque part.Explique qui a été forcé de continuer à travailler pour vivre. Elle insiste sur « Je la veux. »

À partir de 2023, elle répondra à Jean Dujardin dans Les Chemins de Pierre, de Denis Imbert, une adaptation gratuite d’une histoire écrite par Sylvain Tesson.
On a aussi parlé d’Anny Duperey en France dimanche, qui a déclenché une tentative de suicide. Mais c’était à 13 ans. Dans cette terrible épreuve, l’actrice eut du mal à la surmonter, reconnaissant une simple dépression.

« Quand j’avais 13 ans, je me suis tué en prenant une voiture qui ne voulait pas de moi. »
« Je profite de l’occasion pour dire aux gens qui ont vu la couverture de France Dimanche que je n’avais pas été heurté par une voiture récemment, j’avais 13 ans. « Depuis, les choses vont bien », a-t-elle déclaré lors du programme Claire Chazel de France 5.
« Après cet incident, c’était un rite de passage. Nous vérifions notre droit d’être sur Terre et puis je découvre l’art « .