Nouveau rappel urgent de pizzas à la suite du scandale Buitoni.

115-nouveau-rappel-urgent-de-pizzas-a-la-suite-du-scandale-buitoni

À l’instant, un rappel massif a été émis. Là encore, il s’agit de pizzas malsaines.
Faites preuve de prudence si vous mangez régulièrement des pizzas surgelées à la maison. Certains lots de pizzas se sont révélés être contaminés par la Listeria, ce qui a entraîné un rappel massif. Après le scandale des pizzas surgelées Buitoni il y a quelques mois, voici maintenant ce qui se passe.
Ce que vous devez savoir à propos du rappel massif
Réfléchissez toujours à deux fois avant de mettre quoi que ce soit dans votre bouche. Certains aliments contiennent des ingrédients potentiellement dangereux. Rappel Conso a donc entrepris de sensibiliser le public français aux produits potentiellement dangereux.
Le 27 octobre 2022, la plateforme a lancé un rappel massif de trois marques de pizza vendues en épicerie. Tous les articles de la marque PPNP provenaient des rayons prêts à consommer des supermarchés Match.
Les colis suivants sont impactés :
Pizzas avec garniture à l’ananas
Pizzas avec du jambon
Pizzas au jambon et aux champignons
Les régions Grand-Est et Hauts-de-France sont les premières concernées par ce rappel massif. Les ventes de ces articles ont eu lieu du 21 au 26 octobre 2022. Comme ils peuvent être contaminés par la listeria, un rappel à grande échelle peut être nécessaire.
La listeria est à l’origine de cette dernière. Les personnes âgées et celles qui n’ont pas un système immunitaire fonctionnel sont les plus vulnérables à cette maladie. La listeria peut potentiellement induire une naissance prématurée et une maladie néonatale grave chez les femmes enceintes.
Par conséquent, en raison des dangers potentiels pour votre santé, les articles susmentionnés sont strictement interdits. Veuillez-vous débarrasser de tous ces articles que vous pourriez avoir chez vous ou les retourner au lieu d’achat. Une garantie de remplacement ou de remboursement est également disponible.
S’il est trop tard et que vous présentez des symptômes tels que des maux de tête, de la fièvre, etc., vous devez toutefois consulter immédiatement un médecin.
Scandale de Buitoni
Ce vaste rappel suit de quelques mois l’affaire Buitoni. N’oubliez pas que les pizzas infectées par la bactérie E. coli peuvent provoquer des maladies graves. La présence de la bactérie E. coli était très répandue. Le résultat final a été que plus de 50 enfants ont été empoisonnés. Deux d’entre eux sont décédés malgré un traitement médical d’urgence.
L’une des victimes s’appelait Kelig. Il n’avait que 2 ans et demi à l’époque. Le 28 octobre 2022, les parents du garçon sont apparus dans l’émission « Envoyé spécial », encore en deuil de la mort de leur fils. Ils révèlent les moindres détails de l’incident.
Les pizzas Buitoni étaient en vente ce jour-là. Le père et la mère de Kelig ont décidé de se faire plaisir pour une fois et d’en acheter. Ludivine, la mère de Kelig, affirme que son fils n’en a goûté qu’un tout petit peu.
Kelig a eu une terrible crise de diarrhée le jour suivant. Son père l’a ramené aux urgences lorsqu’il a commencé à avoir des convulsions. Le diagnostic de SHU pour leur fils est tombé à ce moment-là.
Une intoxication alimentaire est à l’origine de cette maladie. Malgré sa rareté en France, la maladie peut être fatale pour les personnes dont le système immunitaire est compromis. Très tôt, les enfants (3 ans) qui peuvent l’attraper peuvent développer une insuffisance rénale aiguë. Le père de Kelig affirme que le cœur et le cerveau de son fils ont été ravagés par le SHU. Les reins de l’homme avaient également cessé de fonctionner.
Selon les médecins, du sang a été vu dans le cerveau de l’enfant lors d’un nouveau scanner. Malheureusement, il est décédé le jour suivant. Les autorités ont remis à la famille de chaque victime un bon d’achat de vingt euros en signe de sympathie. Le PDG de Nestlé s’est personnellement excusé auprès de chacune d’entre elles dans une lettre.
Il y a eu un rappel massif de pâtés vendus chez Carrefour.
Ces derniers jours, il n’y a pas eu que des rappels de pizzas. Même un lot de pâté au piment d’Espelette de style basque a récemment fait l’objet d’un rappel important. Il est produit par la société française Reflets de France et est disponible dans tous les Carrefour du pays.
En raison d’une possible contamination par des corps étrangers, ce produit a été rappelé. Ce rappel majeur prendra fin le 26 novembre 2022. En résumé, les clients peuvent récupérer leur argent auprès des endroits où ils l’ont acheté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page