Des plantations plongées dans l’obscurité, une cacophonie de sons, de la fumée, etc. Les voisins ne sont pas tous aimables. J’ai besoin de connaître les règles de base. Hm, faisons le point !
Expérimenter pendant les fenêtres autorisées
Mettez en route votre équipement de bricolage ou de jardinage avant… Vérifiez la durée légale de travail telle qu’indiquée dans un arrêté municipal ou préfectoral. Et en copropriété selon le règlement de copropriété ou de parcelle. Cependant, afin de préserver la paix du voisinage… Respectez les directives établies par le Conseil national du bruit. En semaine, entre 8 et 20 heures ; le week-end, entre 9 et 12 heures et entre 15 et 19 heures ; et les jours fériés, entre 10 et 12 heures.

C’est bruyant à côté, et ça l’est tout au long de la journée.
Il n’y a pas de règle qui dit que vous devez attendre jusqu’à 22 heures pour faire taire votre fête d’anniversaire à l’extérieur. Les bruits de fête sont gênants pour les voisins à toute heure du jour et de la nuit.
En cas d’interruption, de jour comme de nuit, il est d’usage de donner un deuxième avertissement après le premier. La police en prendra note et dressera un procès-verbal pour cette infraction, qui est passible d’une peine de 68 euros.

Peut-on faire un barbecue, voisins ?
Avant d’allumer le gril, assurez-vous que vous n’enfreignez aucune règle établie par les autorités locales. Assurez-vous que le bruit de vos barbecues ne dérange pas vos voisins. Des cendres jetées en l’air à plusieurs reprises, un mur décoloré par la fumée, des odeurs persistantes sont autant d’exemples de troubles de voisinage atypiques.
En fait, certaines règles de la HOA interdisent même d’avoir un gril à l’extérieur. En outre, ils exigent que vous utilisiez un modèle électrique ou à gaz, qui produit moins de fumée et présente moins de risques.

C’est à vous de déclencher les feux d’artifice.
Que diriez-vous d’une grande fête pour commémorer cette occasion mémorable ? Les feux d’artifice peuvent être tirés sur des terrains privés sans permis. Cependant, en raison des risques d’incendie… Les feux d’artifice sont interdits ou limités par plusieurs municipalités. N’attendez pas la dernière minute pour alerter les autorités locales et vos voisins. Ne remettez pas à plus tard la vérification des garanties de couverture de votre police d’assurance habitation.

Ne vous approchez pas trop près des plantations
Pour pouvoir se détendre sans être dérangé dans un coin ombragé, il faut… À au moins deux mètres de la limite du terrain du voisin, vous devez planter des arbres qui, à terme, atteindront une hauteur supérieure à deux mètres.
Cet espacement minimal peut être de 50 cm pour les petites plantations. Le plan d’urbanisme municipal peut appliquer des directives plus strictes ou accorder une plus grande marge de manœuvre dans certaines situations. C’est le cas dans de nombreuses régions d’Île-de-France, mais surtout à Paris et dans sa banlieue. Prenez les précautions qui s’imposent, faute de quoi vos voisins pourraient être en droit d’exiger l’enlèvement des arbres ou de leur étêtage, sans avoir à fournir de preuves.

Ne volez pas la vedette à vos voisins.
Mais même s’ils sont mis à part de la bonne façon….. Par exemple, de nouvelles plantes peuvent projeter de longues ombres sur la pelouse ou le patio de votre voisin. À l’inverse, la perte de pétales ou de feuilles lors de la plantation est souvent considérée comme un effet secondaire inévitable. Dans le cas où l’arbre de votre voisin projette un surplomb sur votre terrain… Vous pouvez demander à votre voisin de le tailler, mais vous ne pouvez pas le faire vous-même.