Surtout si elle est récemment préparée et délicieuse.
Que vous appréciiez votre repas saignant ou bien cuit, nous avons le regret de vous informer que le plaisir temporaire que vous pouvez éprouver à manger cette cuisine risque d’être dépassé par les conséquences négatives plus graves.

Aussi, nous vous réservons une agréable surprise : d’excellents substituts, plus engageants.
Tout d’abord, la viande présente un certain nombre d’inconvénients.
Nous devons connaître les dangers de la viande rouge avant de pouvoir prendre des décisions éclairées sur ce qu’il convient d’acheter à sa place la prochaine fois que nous irons à l’épicerie.
-Graisse corporelle excessive Cancer
Problèmes de cœur et de vaisseaux sanguins
Diabète de type II
Effets toxiques sur le pancréas et le foie
Dégradation de l’environnement et perte de biodiversité ; mise à mort inhumaine des animaux en fonction de grandes catégories.
Deux options sans viande :
Étant donné que nous avons été persuadés de penser que la viande rouge est la seule source de protéines, de minéraux et de fer dont notre corps a besoin, nous sommes obligés d’inclure les produits suivants dans notre alimentation, par ailleurs riche et équilibrée :
Les graines de la plante sésame : Qu’ils soient consommés sous forme de graines ou réduits en purée, ces aliments nutritifs conservent leur forte teneur en fer.
L’une des variétés de chocolat les plus foncées : Ferreux, magnésien, et pouvoir antioxydant ! Avec modération, il est possible d’en consommer.
-Le soja : Le soja, sous sa forme liquide ou solide, est un excellent substitut de viande et une bonne source de protéines. De même, les noix comme les pistaches, les amandes, les cacahuètes, etc., consommées avec modération, peuvent vous rassasier et vous éviter d’avoir recours à un supplément de fer d’origine animale.
Les fruits secs, notamment les abricots, les raisins et les figues. La spiruline est une micro-algue riche en vitamines et minéraux qui peut être utilisée dans vos plats. Elle est conseillée pour un régime sans graisse et consistant.
Trois conseils nutritionnels :

Il n’est jamais trop tard pour adopter ces habitudes alimentaires de base et se protéger davantage, que l’on soit végétarien ou non, que l’on soit malade ou non.
Et pour tirer le meilleur parti du fer présent dans votre organisme, évitez ces pièges courants :
La consommation de boissons caféinées peu après un repas riche en fer peut réduire la capacité de l’organisme à absorber ce minéral. -Le fer héminique, présent dans la viande, est préféré au fer ferreux.
Enfin, l’absorption du fer est améliorée lorsqu’il est pris avec de la vitamine C.
Avoir une alimentation dépourvue de substances cancérigènes et de graisses malsaines est la meilleure chose que vous puissiez faire pour votre corps.
Et avec toutes les options qui s’offrent à vous, vous n’avez pas besoin de faire de sacrifices pour améliorer votre alimentation et développer vos muscles.
De plus, cela permet de limiter les coûts, car le bœuf est un aliment de base coûteux.
Essayez de réduire un peu votre consommation et commencez à suivre nos suggestions si vous l’aimez tant.