Un article sur la coupure des chauffe-eaux des clients par Enedis a peut-être fait surface dans la presse récemment.

De nombreux changements sont intervenus depuis le début de la nouvelle année. Les pénuries, les augmentations de prix et l’inflation se poursuivent en France, et il semble que les choses resteront les mêmes cet hiver. Il est certain que la France risque d’avoir des ressources énergétiques insuffisantes pour passer l’hiver prochain. Il y a donc encore de l’espoir, si le gouvernement parvient à inciter les Français à maintenir leur niveau de sobriété énergétique. Une méthode pour protéger la planète, et une source potentielle d’énergie pour chaque foyer. Ainsi, depuis le 15 octobre, Enedis est parfois autorisé à couper l’électricité. Et leur objectif était de couper l’électricité d’environ 4 millions de foyers. Poursuivez votre lecture, et nous vous donnerons tous les détails.

Instructions pour Enedis

Ainsi, à partir du 15 octobre, Enedis est autorisé à couper l’électricité de certaines résidences. Cette directive a été émise en septembre dernier. Une minorité de familles françaises sont néanmoins inquiètes. En fait, cette politique ne fait que continuer à entuber les foyers qui ont des compteurs en heures creuses. Toutefois, les réductions de moins de deux heures par jour doivent être soigneusement gérées.

Mais si la menace de coupures de courant de la part d’Enedis était une préoccupation majeure des Français en août, personne n’a semblé s’en soucier outre mesure en septembre. En fait, Enedis a annoncé les licenciements dans le Journal en septembre de l’année dernière. Par conséquent, les pannes peuvent survenir à tout moment entre le 15 octobre et le 15 avril prochains.

Une modération sans faille

Ainsi, depuis plus de deux semaines, Enedis coupe l’électricité à certains foyers, et plus particulièrement à leurs chauffe-eaux. Mais c’est limité à deux heures par jour, et cela doit être fait de manière à économiser l’énergie à tout moment. C’est une méthode pour inciter les familles à réduire leur consommation.
Cependant, RTE préconise également ces mesures de réduction des coûts, l’idée ne vient donc pas uniquement d’Enedis. Planet s’entretient avec l’attaché de presse de RTE, qui déclare : “Comme nous prévoyons que le prochain hiver sera difficile du point de vue de l’électricité, nous avons délibéré sur la nécessité de minimiser notre consommation aux heures de pointe. En conséquence, RTE a identifié un certain nombre de leviers clés, à la fois pour les particuliers et les entreprises ; l’un d’eux est de cibler le chauffage de l’eau dans les foyers et d’empêcher l’utilisation des chauffe-eaux pendant les heures creuses.

Les Français s’inquiètent des licenciements chez le fournisseur d’énergie Enedis.

C’est pourquoi Enedis s’est senti obligé de partager ses pensées sur cette question troublante. L’attaché de presse de l’organisme a ainsi pu développer : “Nous mettons en œuvre les choix de RTE, réalisons le geste technique, et plus largement menons cette action dans le cadre des économies d’énergie et d’un hiver serein.
Ainsi, tous les clients d’Enedis ne seront pas concernés par cette action. Il est vrai qu’il y a quelques bémols pour bénéficier des réductions. Un chauffe-eau électrique est un prérequis. Ainsi que le compteur Linky et un forfait heures pleines nécessitant moins de 36 kVA. L’organisme estime que 4,3 millions de personnes sont concernées. L’attaché de presse poursuit : “La mesure a été mise en place, à partir du 15 octobre et jusqu’au 15 avril, et elle sera méthodique, tous les jours.”