Mis en test pour violence et attaque sexuelle après d’une charge de son ancien, Ary Abittan serait souffre-douleur d’une iniquité. Il n’aurait eu le traitement semblable que Norman Thavaud, précisé des faits identiques.

Alors que le lion de la légende « Bon Dieu » n’a pas été fermé par la justice, Prime vidéo avait annulé ses vidéos sur sa plateforme. Et il l’aurait anormalement vécu, un peu comme une identification ce culpabilité, alors qu’il ne s’est pas exposé ouvertement sur ce devoir.
Les vidéos de Norman Thavaud sont continuellement présentées. Quelques fans hurlent à l’injustice.
« Intéressant d’apercevoir si Prime Vidéo va retirer le spectacle de Norman comme elle l’a fait avec Ary Abittan. Aah non elle ne l’a pas fait ? D’accord », est-il décrit sur Twitter.
Une jeune Québécoise, Maggie, assure que Norman Thavaud l’aurait donc approchée et priée de ne pas divulguer leur relation. Nonobstant la popularité et l’influence de l’homme aux 11,9 millions d’abonnés, elle a malgré cela décidé de s’exprimer, approvisionnant donc au Parisien avoir obtenu beaucoup de déclarations “d’autres victimes de Norman”.

Norman Thavaud a de son bord assuré face à les policiers avoir remarqué que Maggie avait un compte Instagram, qui estimait plus de « 98 poèmes ». Le Youtubeur connu serait transformé à l’habitude de la Canadienne.

« Tout a été confirmé par un huissier. Dès, les poèmes ont été retirés. Elle a effacé complètement ce qui n’allait pas vers son sens », a-t-il montré face aux policiers.
« Elle concevait qu’on allait faire notre vie conjointement. Après ça, j’ai décidé de ne pas lui parler. J’ai tourné la page et je n’ai pas tenté une unique fois de réintégrer en contact avec elle depuis », a développé le nordiste.