Jalil Lespert, qui partage la vie de Laeticia Hallyday dès trois ans serait de temps à autre offensé la vue par son étonnant attitude à Saint-Barth, quand elle se capte sur la tombe du Taulier.
Et le spontané de cette attitude est défini par le magazine Paris Match, qui offre un carton à la veuve du Taulier, ainsi que M6 se prépare à répartir un nouveau documentaire sur le rockeur disparu, « Johnny par Laeticia ».

Et on explique que de temps en temps, la mère de Joy et Jade est une « chrétienne croyante », et « pratique sa prière chaque soirs ».
Et pendant ses résidences aux Antilles, elle se déclare à Dieu, à la suite de Johnny Hallyday. Elle passe aussi la nuit sur sa tombe.
« Temporairement, me dit-elle, il lui est arrivé de sommeiller sur la tombe de son homme, entourée de chandelles dans l’attendrissement des Antilles ».
Et son attitude peut certainement être vue en tant qu’un sale par Jalil Lespert, le récent homme de sa vie.

De son cher, elle en exprime dans les colonnes du « Parisien ».
« J’ai un copain – Jalil Lespert – qui m’adoucis suffisamment. Il a suffisamment de courage. Car il admet mon affliction. Et d’être quelquefois dans un couple à trois. Ce n’est pas assuré pour lui », a connu celle-ci qu’un tumulte visait sur le point de se marier en tenant de l’acteur-réalisateur âgé de 46 ans.

« Pourtant il le fait avec suffisamment de sentiment, d’intellect, avec un regard exceptionnellement touchant sur moi et mes enfants. C’est à moi de me mettre en question. Et de me prendre en chemin », a-t-elle révélé.
« Le plus dur dans cette souffrance, c’est que je n’ai pas séparé de Johnny. C’est la vie qui me l’a volé de mes mains. Je porte continuellement ma bague de mariage. Je ne pourrai jamais me marier pour une autre fois ».