Il s’engagea dans une relation difficile avec Clémence, une belle brune de 28 ans, qui serait attachée de presse, et Patrick Bruel avait déclenché une lutte entre Yanis Marshall, un professeur du Star, et son ancienne étudiante, Léa.

Les deux stars catholiques se disputent l’artiste honoraire.
Le professeur de danse, qui a révélé l’ultime saison de TF1, s’est emparé de son compte Instagram pour dégoter le couloir de Patrick Bruel au château de la Star Academy.
Et ce jour-là, la danse frappe la chanteuse de son cri patriotique. Il l’a très bien pris.
Mais cette fois, il se dispute avec Léa. Un combat que l’artiste doit régler.
« Patriiiiiiiiiiiiiick ?????? À Léa, S’IL VOUS PLAÎT CALME !!!!! RESTEZ TOUJOURS AVEC MON PATRICK. »
« Merci à Enola pour la photo », a écrit sur Instagram, la personne qui a récemment passé un bon moment à Marrakech.

Ce message a suscité une discussion animée.

« C’est à moi », a déclaré le chanteur de la Star Academy à propos de l’interprète de « Break the Voice ».
« C’est à moi », a déclaré Yanis Marshall. Je ne pense pas, a dit son ancien élève.
De plus, le chorégraphe s’est confié dans une interview avec Marie Claire, où il a évoqué sa carrière et les traumatismes de son enfance.

Il a réussi à passer la danse.
Quand j’étais enfant, ma seule façon de m’exprimer était de danser et de crier. J’utilise le mot « crier » parce que j’ai été insulté, battu et soumis à du chantage dans la cour de l’école… Je dansais, je brillais, j’étais vivant. Et à ce moment-là, je ne me sentais pas aussi vivant ailleurs. »