Lorsque Laury Thilleman s’est produite avec d’André Manoukian à “La Fête de la chanson française” le 29 novembre après sa séparation d’avec Juan Arbelaez, elle n’a pas du tout aimé être réduite à son physique. Elle était irritée par les gros titres de l’actualité.

L’animatrice, accompagnée d’André Manoukian, diffuse “La Fête de la chanson française” sur France 2, une émission qu’elle a évoquée dans une interview à “Buzz TV”.
” Nous vous emmènerons débriefer les artistes à leur sortie de scène. On les voit rire, boire, taper dans la main. Les artistes se rendent compte qu’ils vont être filmés dans leur taxi”, a déclaré l’ancienne reine de beauté.

Et de préciser que son émission est une sorte de télé-réalité au Festival de la chanson française, “mais toute bienveillante”.
” Les artistes sont moins généreux pendant la pandémie de Covid-19 car ils se produisent dans des salles vides. Là, ils avaient 3 000 personnes devant eux, et on sentait leur générosité et leur envie de faire du bien à ceux qui étaient là”, Laury Thilleman a révélé qu’elle et Juan Arbelaez se sont séparés en mai dernier après sept ans ensemble.

Pour évoquer le show, PurePeople s’est concentré sur le physique de l’ancienne reine de beauté qui est apparue dans une jupe à sequins.
Juliette Armanet, l’une des invitées de l’émission “Transparent”.
Elle est très en colère.
“Sérieusement ?? On est toujours là en 2022 ?”, s’est-elle interrogée, devant l’emoji “effrayant”.