Le 17 décembre prochain, une gagnante sera désignée pour Miss France 2023. Même si les candidates ont juste passé un examen de culture générale, Jean-Pierre Foucault animera à nouveau le concours de beauté. Les projets d’avenir de l’animateur de TF1 sont évoqués.

Les accusations de marginalisation sont abordées par Jean-Pierre Foucault.

Sylvie Tellier et Alexia Laroche-Joubert sont les deux principales candidates à Miss France 2023, et leur compétition fait parler d’elle à quelques jours du vote. Cependant, comme chaque année, les spéculations portent sur Jean-Pierre Foucault qui est la cible des regards. Le présentateur a évoqué ses projets d’avenir dans une récente interview accordée à Télé 2 Semaines.
Il a été spéculé que deviendrait l’émission la plus importante du présentateur de TF1. Pour preuve, il fait référence aux rumeurs qui ont circulé pendant le tournage de Sacrée Soirée. Jean-Pierre Foucault fournit 264 chiffres mais aucun n’est optimiste quant aux perspectives de l’émission.

L’animateur a l’intention de raccrocher ?

Jean-Pierre Foucault a quelques mots de sagesse pour les trente femmes en lice pour remplacer Diane Leyre en tant que Miss France à l’approche de la prochaine élection “Une fois encore, il y en aura qui prétendront que “de source sûre”, ce sera mon “dernier” poste… jusqu’à l’année prochaine !
Pourtant, l’animateur promet qu’il mettra fin aux présentations de Miss France à un moment donné, mais ce n’est que du bout des lèvres puisque l’animateur lui-même n’a pas évoqué le sujet. Jean-Pierre Foucault, sachant qu’à 75 ans, il devra bientôt démissionner, commente sarcastiquement : “Je ne vais pas présenter Miss France en déambulateur.”

” Même si Jean-Pierre Foucault n’est pas prêt à s’arrêter, on ne le voit plus autant sur le petit écran qu’avant. Il s’est désintéressé de la télévision et préfère voir d’autres personnes, comme Camille Combal, donner les NRJ Music Awards.