Même s’il se ronge les sangs en ce moment, Karim Benzema serait complètement enragé, attendant qu’il jette tout sur l’expérience subie au Qatar avec un Didier Deschamps supposé avoir été un lâche.

Ce serait le cas même si Karim Benzema est en train de se ronger les sangs en ce moment. Le ballon d’or serait passé pour un déchet et jeté de manière humiliante.

Le soir du jour où il s’est blessé à la cuisse, alors que la France s’apprêtait à débuter la Coupe du monde à Daho, le sélectionneur des bleus, Franck Le Gall, ainsi que le médecin de l’équipe, sont allés lui rendre visite dans sa chambre.

Selon le journal espagnol As, qui fait un retour plutôt déprimant sur cet événement, il n’aurait pas pu faire face à la pression.

Le médecin a déclaré : “Je suis désolé Karim, mais tu dois partir”, corroborant une déclaration de Daniel Riolo sur RMC Sport, qui évoquait une sortie inhabituelle.

Didier Deschamps était présent mais est resté silencieux pendant toute la durée de l’événement.
Afin d’éviter qu’un problème ne survienne au sein de l’équipe de France, le joueur qui entretient une relation amoureuse avec l’Américain Jordan Ozuna aurait immédiatement fait ses valises et serait parti.

Auparavant, il avait été prévu qu’un taxi le transporte à l’aéroport afin qu’il puisse prendre un vol pour Madrid.

Et plus tard, le médecin de l’équipe de France lui aurait expliqué que c’est Didier Deschamps, le manager français, qui aurait fait ce choix, et que Didier n’en aurait pas assumé la responsabilité.

Il y a des spéculations selon lesquelles la blessure de Karim Benzema a été gonflée hors de proportion.

Le footballeur, qui a aujourd’hui 35 ans, n’a pas baissé les bras sur cette question.