Guidé par ses environs, spécialement par sa maman expose comme l’appelait « Closer », Kylian Mbappé évite de s’exposer face à l’absolu. Et son inquiétude serait d’avoir une obligation pour éclaircir quelques thermiques, qui le placerait malaisément avec l’émir du Qatar, le directeur du PSG.
Des spécifiions sur ces points sensibles sont indiquées par le quotidien « L’Équipe », et sont en rapport avec l’organisation de cette Coupe du monde au Qatar.

L’ancien camarade d’Emma Smet, la fille de David Hallyday et d’Estelle Lefébure, a dernièrement poursuivi « jusqu’en 2025 au PSG, qui est le bien de Qatar Sports Investments (QSI) ».
Et comme le définit l’habituel sportif, il serait inadapté de devoir répliquer des interrogations qui le poseraient dans l’obstacle avec son riche patron, « qui lui a signé le plus grand chèque d’un sportif au monde ».

Pas interrogation de répondre à des demandes sur les droits de l’homme ou les distinctions.
Même s’il est largement tranquille dans sa confidence, Kylian Mbappé, appuyé par ses parents, « favorise aussi rester loin de quelques sujets sur son futur ou ses relations avec ses partenaires parisiens Neymar et Lionel Messi durant cette compétition »
Il pourrait s’interdire le passage au Ballon d’Or. Toutefois son calme a déjà mérité une amende puissante à la FFF.