Depuis la disparition de son mari, Jean-Pierre Pernaut, avec qui elle aurait pu entrer en contact, Nathalie Marquay-Pernaut aurait le sentiment d’être coupée du reste du monde.
Olivier de Kersauson est le seul à pouvoir la comprendre. En plus de cela, il est certain que les fantômes existent réellement.

Selon la publication Closer, l’actrice, aujourd’hui âgée de 55 ans, aurait choisi de faire confiance à la pratique de la transcommunication instrumentale. Cette pratique consiste à utiliser des appareils magnétiques ou électriques afin de capter la voix d’une personne décédée.
Elle a d’ailleurs pris contact avec des experts belges à ce sujet. Son objectif ultime est de produire soit un livre, soit un documentaire sur le thème de la vie après la mort, et elle prévoit d’entreprendre l’une ou l’autre de ces choses.

Elle était tellement dévastée par la mort de son âme sœur, dit-il, qu’elle s’est coupée du reste des élèves de Toussaint. Olivier de Kersauson est un candidat potentiel à contacter pour ce projet.
Dans l’interview accordée à Paris Match, dans laquelle il a également présenté son nouveau livre Veritas tantam, il a déclaré qu’il était également certain de la présence de fantômes, un sujet qu’il a abordé.

Régulièrement, il prendrait contact avec la défunte mère d’Arthur, Caroline Piloquet-Verne, décédée à un âge prématuré en 2005.
” Malgré tout, on peut trouver des fantômes dans n’importe quelle société. Il y a de nombreuses personnes qui attesteront du fait qu’elles sentent une présence”, a-t-il déclaré.