Ce week-end, Sophie Davant a fait une présentation sur le Téléthon et a été interviewée par une infirmière sur les réseaux sociaux. Elle n’a pas répondu.

 » Les difficultés disent que… Ce ne sont pas les riches… Ça vaut le coup? Le camarade de William Leymergie va-t-il demandé, qui n’a pas manqué de répondre positivement. Oui, sec pour clore le débat.
Mais il ne fait aucun doute que le débat commencera sur un réseau social.
Certains internautes ont validé le post de Sophie Davant, soulignant qu’il était temps de la solidarité.

 » Dans l’année nous l’avons arrêté (réclamation, polémique…). Et seulement si nous pouvons faire 3637, « est-il demandé.
La personne qui a récemment trouvé Pierre Sled, le père de ses enfants en Italie, à l’occasion de l’anniversaire de leur fille Valentine, a sans doute apprécié ce message.
Sophie Davant réalise la difficulté des Français, peut-être moins enclins à la présenter cette année.
J’en ai parlé dans une entrevue avec Télé 7 Jours.

 » Quand on a un problème différent. Une année, nous avons vécu les funérailles de Johnny Hallyday avant nous. Un autre, nous avons eu des démonstrations de Gilets jaunes. Il a été de nombreuses années sans beaucoup de calme « . « Mais je pense que dans chaque version, nous avons pu vérifier à quel point les Français étaient généreux et nous avons compris que cela allait au-delà des patients atteints de maladies génétiques. Ils travaillent pour une révolution médicale qui touche tout le monde, en particulier en ce qui concerne les maladies les plus courantes, la vue, le cœur et la dégradation du cerveau. »