Brigitte Bardot, qui est actuellement séquestrée dans sa vaste propriété du Var, est dans le pire état possible et a déjà prévu sa succession. Pourtant, le cœur n’y est pas.

Lors d’une interview accordée au Parisien, l’ancienne actrice a révélé quelques informations privées sur son compagnon, dont la plupart concernent sa dévotion à son couple.

Tout d’abord, elle a déclaré que les images horribles de la foire aux chevaux dans le Cantal que des militants de son association ont prises à la fin du mois d’octobre lui ont fait de l’effet et qu’elle en a été secouée.

Des actes de cruauté odieux et effroyables commis envers les animaux. ” Il n’est pas vrai non plus que la France est le centre d’un commerce immoral de chevaux condamnés à être abattus”- je la cite.

Même si elle avoue volontiers qu’il y a des moments où elle se sent découragée, il n’est absolument pas question qu’elle abandonne.

Elle a déclaré qu’elle est attristée quotidiennement par les attaques contre la cause animale, et qu’il faut une puissante combinaison de force, de détermination et d’amour pour continuer à se battre contre vents et marées pendant cinquante ans.

“Je ne me sens pas bien. Le moral est au plus bas” avoue Brigitte Bardot, qui a pris des mesures pour s’assurer que son affiliation ne prendra pas fin.

Dans un article publié dans France Dimanche il y a quelques mois, il était mentionné qu’elle avait un problème cardiaque. Suite à l’invasion de l’Ukraine, elle a ressenti une douleur atroce dans la poitrine.