Olivier Giroud a exprimé son mécontentement à plusieurs reprises lors du championnat d’Europe en raison du manque de ballons d’entraînement. Et cela a dû être assez frustrant pour Didier Deschamps, qui a ensuite fait un choix audacieux.

Et c’est ce qu’indique le Squad dans son édition du 8 juillet, qui note que le sélectionneur de l’équipe de France a choisi de parler beaucoup avec les joueurs pour cette Coupe du monde, mais pas toujours en face à face. C’est ce que précise l’article.

Sur le chemin du restaurant, parfois, ou « dans la salle de musculation ou dans un couloir », selon les cas.

Il l’a beaucoup moins fait en 2021, « lorsqu’il a peut-être cédé à la mélancolie de la zone étroite et à la piqûre d’entendre Giroud se plaindre de ne pas recevoir les ballons en préparation », ce qui se traduit par « où il a peut-être baissé les bras. »

Cela l’aurait irrité d’entendre Olivier Giroud se lamenter, ce qui aurait contribué à la création d’un environnement domestique.

Olivier Giroud lui-même a confirmé qu’il y avait eu un changement de mentalité de la part du sélectionneur de l’équipe de France, qui affrontera l’Angleterre en quart de finale de la Coupe du monde. L’Angleterre sera l’adversaire de l’équipe.

Le mari de Jennifer, détenteur du record de buts marqués en portant le maillot bleu, a déclaré : « C’était peut-être un peu moins le cas pour moi à l’Euro, mais il nous parle beaucoup, tous les jours, et encore plus à l’approche du match. »

Son collègue, Adrien Rabiot, abonde dans le même sens : « Je crois qu’il a progressé au fil du temps. Même s’il reste fidèle à ses habitudes, il est plus calme. Il est capable d’aborder certains sujets de manière plus naturelle avec la jeune génération.

Il est également plus simple de faire des affaires avec nous. »