Voici le montant de la rumeur de la hausse des pensions pour l’année prochaine.
Pour suivre l’inflation, les pensions sont réévaluées chaque année en janvier. Il en sera de même en janvier de l’année prochaine. Les pensions seront donc ajustées à la hausse pour les aligner sur l’inflation. Même si l’augmentation de 1,1 % des pensions qui a été mise en œuvre en janvier de cette année semblait terminée en juillet de cette même année. C’est dans le pouvoir d’achat de la loi que les pensions ont une nouvelle fois été revalorisées de 4 %. Ainsi, le taux annuel de revalorisation des pensions pour cette année restera de 5,1%. Cela n’exclut toutefois pas qu’une nouvelle revalorisation ait lieu l’année prochaine. Nous vous expliquons tout cela.

Le montant des pensions va bientôt augmenter.

Quelqu’un a annoncé la nouvelle. En janvier, les pensions du système de base seront à nouveau augmentées. D’après ces informations, il semblerait qu’il y ait eu une revalorisation de 0,8 % au 1er janvier. Un mécanisme permettant de suivre l’inflation. Il s’agira de la troisième réévaluation en moins d’un an.

Oui, 1,1 % des pensions du régime de base ont été revalorisées pour démarrer la nouvelle année. Mais comme le problème s’aggravait en raison de l’inflation, une deuxième est apparue pour débattre de la question. Il s’avère que le gouvernement a rapidement découvert que l’inflation ne semblait pas vouloir s’arrêter. Il a donc été nécessaire de mettre en place une réévaluation et des mesures de soutien pour les membres de la population française les plus vulnérables économiquement.

Ainsi, les pensions du régime de base ont reçu un nouveau soutien grâce à la législation sur le pouvoir d’achat. Les pensions des personnes âgées ont été approuvées pour bénéficier d’une augmentation de 4 % en juillet. Une méthode pour obtenir une revalorisation totale de 5,1% pour 2022.

Un grand nombre de personnes y gagneront.

Cependant, il est évident que toutes ces révisions ont été utiles. En effet, près de 14 millions de retraités ont bénéficié de ces politiques. Pour le mois de janvier, ils pourront encore profiter d’une augmentation. Toutefois, il s’agit toujours de ce qui avait été promis depuis un certain temps. En effet, les pensions des retraités doivent être adaptées chaque année pour tenir compte de l’inflation.

Toutefois, les bénéficiaires ne ressentiront réellement les effets de la revalorisation des pensions qu’en février prochain. Pour l’obtenir, il faut être membre de la Cnav, de la Cnracl, du SRE ou du Cnavpl. Ainsi, si votre pension est habituellement de 1 000 €, cela représente une augmentation de 8 €.

Mais la hausse ne s’appliquera pas uniquement à la pension minimale. Même si les retraites complémentaires ont été laissées de côté lors des deux premières revalorisations, elles en auront finalement une. Ainsi, il reste le régime Agirc Arrco qui fournira le taux et la revalorisation conventionnelle au début du mois prochain. Ce taux de revalorisation semble être stable à son niveau actuel de 5,12% pour le moment. Les bénéficiaires saluent ce mouvement, même si le taux de revalorisation est inférieur au taux d’inflation actuel de 5,6%.

Augmentation des pensions

La hausse des revenus a inspiré la décision d’augmenter les pensions complémentaires. En effet, ces dernières ne doivent pas dépasser l’augmentation des salaires sous peine de voir le régime supprimé. Selon les indications, les salaires ont globalement augmenté de 4,82 %. À cela s’ajoute le taux d’inflation de 0,1 % pour 2021. Il existe toutefois une marge de manœuvre supplémentaire de 0,2 % grâce aux partenaires sociaux.

Ainsi, pour les régimes de base, avec la revalorisation de janvier prochain, cela se traduit par une revalorisation de 5,9 % sur un peu plus d’un an. Mais si l’on regarde les chiffres de l’INSEE, l’inflation annuelle en septembre s’annonce à 5,6 %. Par conséquent, ce régime et son régime complémentaire ont connu des hausses distinctes.

Ainsi, le régime de retraite de base a été augmenté de 4 % à partir du 9 septembre. Le 28 septembre, les retraités de la fonction publique ont également reçu une augmentation de salaire. De plus, l’administration hospitalière a reçu une augmentation de salaire le 29 septembre. Cependant, les 5,18 % pour les retraites complémentaires Agirc Arrco seront disponibles à partir du 1er novembre. Puis, en janvier de l’année prochaine, les 0,8 % du régime de base.