Rappel de produits : ces spaghettis sont extrêmement dangereux pour la santé !

17-rappel-de-produits-ces-spaghettis-sont-extremement-dangereux-pour-la-sante

Des spaghettis vendus dans toute la France font l’objet d’un rappel, selon un rapport publié sur le site gouvernemental Rappel Conso.

On ne va pas se mentir : avec le rythme de vie actuel, beaucoup de personnes consomment des plats préparés et des conserves. Il va sans dire qu’ils sont simples à préparer, il suffit de les réchauffer. Cela facilite grandement la vie au quotidien. En termes de saveur, ce n’est pas trop mal non plus. Cependant, sachez que les spaghettis en conserve font actuellement l’objet d’un rappel.

Le produit faisant l’objet du rappel

Que vous aimiez ou non les aliments en conserve, il est important de savoir lesquels font l’objet d’un rappel. Il s’agit d’une conserve distribuée dans toute la France par l’enseigne Leclerc. Sans plus attendre, le rappel concerne les spaghettis bolognais de 415 g. Voici les informations à connaître pour faciliter l’identification :

– Lot : LU097
– Code GTIN : 3564700994658
– Date de fin de vie : 30 avril 2026
– Fabricant : CTÉ TABLE
– Emballage : Boîte 415G
– Date de lancement : 28 avril 2022
– Date d’expiration de la commercialisation : 13 octobre 2022

Voici quelques informations qui devraient vous aider à identifier les spaghettis faisant l’objet du rappel. Il était disponible dans la zone alimentaire du magasin.

Pourquoi ces pâtes bolognaises font-elles l’objet d’un rappel ?

Parce que la boîte de conserve est endommagée, cette marque de spaghetti fait l’objet d’un rappel. Dans la justification du rappel, le site gouvernemental Rappel Conso indique :

« Perforation de la boîte qui peut entraîner un problème de stabilité ».

Quelle est la signification de cette mention ? Des microbes peuvent pénétrer à l’intérieur de l’emballage s’il est cassé. Inutile de vous dire ce que certaines bactéries peuvent faire à notre corps. En un mot, des maladies peuvent survenir. En clair, le producteur de ce produit ne garantit plus la sécurité de ses clients.
De plus, ce rappel est leur idée. Déjà, l’idée que la boîte qui contient ces spaghettis soit percée sans intervention extérieure est séduisante. Cela indique que le produit est bancal. Cependant, que faire si vous avez un de ces produits chez vous ?

Que faire si vous possédez déjà ce produit ?

Il est totalement interdit de manger une boîte de 415g de spaghettis bolognaise de marque « Côté table » que vous venez d’acheter. Il va sans dire que vous comprenez pourquoi.
Pourquoi ne pas la jeter ? Vous ne devez pas le jeter car il est préférable de le retourner au lieu de vente où vous l’avez acheté. S’il s’agit de votre première rencontre avec un produit faisant l’objet d’un rappel, vous devriez vous demander pourquoi vous devez le retourner au magasin.

Le retour des 415 g de spaghetti bolognaise au magasin Leclerc est une obligation pour obtenir un remboursement. En effet, si vous retournez cette marchandise, le distributeur vous remboursera. Cette démarche doit toutefois être effectuée le plus rapidement possible.
Ce n’est que pendant la procédure de rappel que le remboursement est valable. Ce rappel, qui est enregistré sur le site web Rappel Conso, prendra fin le 13 décembre 2022. Il n’y aura pas de remboursement après cette date, même si vous retournez la marchandise au lieu de vente.

Que devez-vous faire si vous avez consommé ce produit ?

Ne vous inquiétez pas si vous avez récemment mangé ces pâtes ; vous êtes peut-être encore en bonne santé. Après tout, les boîtes de ce produit ne sont pas toutes perforées. Néanmoins, par mesure de précaution, le gouvernement interdit la vente, l’achat et, surtout, la consommation de cette boîte.
Si vous la consommez et que vous avez des douleurs, consultez immédiatement un médecin. Informez votre médecin que vous avez consommé des articles faisant l’objet d’un rappel de produit. Même en l’absence de signes de malaise, les jeunes, les femmes enceintes et les personnes âgées doivent informer leur médecin de leur consommation.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page