Régime alimentaire : Huit principes pour une assiette plus mince

19-regime-alimentaire-huit-principes-pour-une-assiette-plus-mince

Rien ne vaut un repas équilibré pour perdre du poids à long terme. Réduire les sucreries et les aliments gras, avoir une alimentation variée et surveiller la taille des portions… Vous trouverez ci-dessous quelques suggestions utiles.

La clé d’une alimentation saine est d’éviter les déséquilibres.

Lorsque le corps humain ne reçoit pas tous les nutriments dont il a besoin, il peut manifester certains troubles légers. Tels que la somnolence, des cheveux clairsemés, des évanouissements…

Afin d’éviter ces carences, il est préférable de consommer une grande variété d’aliments à chaque repas. En particulier, le fer (présent dans la viande rouge, le jaune d’œuf et la spiruline), le magnésium (présent dans le cacao et les fruits de mer), le calcium (produits laitiers, légumineuses). En outre, le zinc (huîtres, bœuf) et la vitamine D (lait, saumon) (huîtres, graines de sésame).

La règle de la troisième partie garantit que nos repas sont équilibrés.

La nouvelle norme pour une assiette équilibrée est la règle du tiers. Divisez votre assiette en trois, un tiers étant consacré aux légumes, un tiers aux féculents et un tiers aux protéines. Afin de maintenir la satiété tout au long du repas, il est important de choisir des options à faible teneur en calories. Vous pouvez remplacer la côte d’agneau par une escalope de poulet, par exemple.

N’oubliez pas les féculents

En fait, on ne supprime pas tous les féculents de son alimentation. Absolument pas ! Les aliments riches en amidon sont plus caloriques que les légumes, mais ils font partie du groupe des « sucres lents » qui vous permettent de tenir toute la journée. Sans eux, vous risquez davantage de succomber à des envies de grignotages malsains et à une faim constante.

Aucune graisse alimentaire n’est à proscrire ici.

Il est essentiel de trouver le juste milieu entre ce dont nous avons besoin et ce que nous devons éviter. Évitez d’éliminer complètement les graisses si elles doivent être réduites dans l’alimentation (beurre, huiles). Une noix de beurre par jour, par exemple, est une excellente source de vitamine A. L’huile végétale est une excellente source d’acides gras monoinsaturés et polyinsaturés sains, et il suffit d’une cuillère à café à chaque repas.

Réduisez votre consommation de sucre !

Pour maintenir un poids sain, il faut modérer, et non éliminer, le sucre de son alimentation, mais plutôt s’efforcer de choisir les options les plus saines possibles. Pour commencer, les sucres de fruits sont une meilleure option que les sucres transformés (gâteaux, bonbons…).

Apprenez à lire les étiquettes des aliments pour savoir ce que contiennent les ingrédients que vous utilisez. Mangez moins d’articles qui comprennent plusieurs substances commençant par malto et/ou se terminant par -ose.

Réduisez la teneur en sel.

Le sel peut causer un certain nombre de problèmes de santé. Il s’agit notamment des ballonnements, de la prise de poids et des problèmes cardiaques. Vous devez donc garder vos distances. Pour que les plats aient bon goût sans sel sans devenir fades. Ajoutez quelques arômes comme des herbes et des épices.

Utilisez un bol ou un petit plat.

Lorsque nous consommons moins, nous absorbons naturellement moins de calories. Certaines personnes ont donc trouvé la réponse à leurs problèmes de perte de poids. Donnez-leur un petit plat en échange. On mangeait moins, mais chaque repas était tout aussi intéressant. Cette méthode, qui est peut-être aussi vieille que le globe, a apparemment résisté à l’épreuve du temps.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page