Il existe un risque que la vie de votre nourrisson soit en danger si vous utilisez l’un de ces minuscules récipients.

20-il-existe-un-risque-que-la-vie-de-votre-nourrisson-soit-en-danger-si-vous-utilisez-lun-de-ces-minuscules-recipients

Les détails d’un récent rappel de produit concernant un jouet pour nourrissons ont été rendus publics.
Le nombre d’articles faisant l’objet d’un rappel important n’a cessé d’augmenter au fil des mois. La protection des consommateurs est en jeu ici.
Tous ces articles ne sont pas des snacks inoffensifs ; il s’agit parfois d’appareils électroniques potentiellement dangereux.
Dans le cas présent, c’est un produit pour bébé qui fait l’objet d’un rappel en grande quantité.
Un rappel massif de pots pour bébé a été lancé.

Le pot pour bébé est le dernier produit qui semble faire l’objet d’un rappel massif. La meilleure chose à faire est de revérifier le fabricant et le numéro de série d’une unité fraîchement acquise. En effet, des recherches suggèrent que certains pots présentent un risque pour les tout-petits qui pourraient les avaler accidentellement.

Il s’agit des récipients Mamilafé qui font l’objet d’un rappel en grande quantité. Des résidus chimiques indésirables ont été découverts dans un petit nombre de récipients. Tous les articles rappelés sont répertoriés sur Recall Conso, un site Web gouvernemental.

Ces bocaux largement rappelés ont été retirés car leur teneur en nitrates ne répond pas aux normes gouvernementales. Vous devez donc éviter de les consommer, car cela pourrait être dangereux pour votre santé.

Rappelés en grande quantité, les mini-pots de la marque Mamilafé sont fabriqués à partir de bringelle, la variété d’aubergine locale de la Réunion. Leur inscription sur la liste des rappels massifs indique qu’ils conviennent aux nourrissons de plus de quatre mois.
Or, il s’agit ici de la denrée susmentionnée.

Il apparaît donc que la Réunion est un point chaud pour la vente des mini-pots rappelés de la marque Mamilafé, qui ont été vendus principalement à La Fine Epicerie et Gazelle Pé. M 22 116 B1 est le numéro de lot, et il doit être retourné à l’entrepôt immédiatement.

Vous pouvez donc le retourner pour vous faire rembourser ou l’échanger sans vous soucier de la sécurité de vos enfants. Il existe une ligne d’assistance téléphonique dédiée que vous pouvez appeler pour plus de détails. Il s’agit du 0692386478.

Toutefois, si la substance a déjà été ingérée, il est préférable de prévenir un médecin dès les premiers signes de troubles.

L’important rappel actuel ne semble pas être la première fois que des aliments pour bébés sont victimes d’une opération similaire.

Les purées vendues sous la marque Popotam en France ont fait l’objet d’un vaste rappel en juillet de cette année.

Bien que ces aliments contiennent des courgettes et des pommes de terre biologiques, ils ont néanmoins été largement distribués dans toute la France. Or, la concentration de nitrates dans ces récipients restait dangereusement élevée.

Réglementation

Il existe en effet plusieurs règles régissant la vente des aliments. C’est très important pour les préparations pour nourrissons. Et un rappel important est prévu si ces règles ne sont pas respectées.

En règle générale, la limite supérieure de la teneur en nitrates en Europe est de 200 mg/kg. Si ce seuil est franchi, il peut en résulter une toxicité, voire un syndrome du bébé bleu.

Les globules rouges cessent vraisemblablement de transporter efficacement l’oxygène, d’où leur nom.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page