Four : 8 techniques pour économiser de l’énergie (et de l’argent)

21-four-8-techniques-pour-economiser-de-lenergie-et-de-largent

L’un des équipements domestiques les plus utilisés dans les cuisines françaises est le four, qui peut être utilisé à diverses fins, notamment pour cuire de délicieuses pâtisseries pour un goûter ou préparer un merveilleux repas chaud. Cependant, c’est aussi l’un des équipements qui consomme le plus d’énergie, avec une consommation moyenne de 1000 kWh par an et par foyer (environ 30 €).
1) Pour commencer, choisissez chaque appareil avec beaucoup de soin.
Si votre four énergivore prend de l’âge ou si vous devez en acheter un nouveau, il est peut-être temps d’investir dans un nouvel appareil ; mais, si vous voulez faire des économies à long terme, vous ne devez pas acheter n’importe lequel ! La quantité d’énergie qu’il consomme devrait être le premier élément à prendre en compte. En effet, un appareil avec un classement A++ ou A, au minimum, vous apportera un meilleur rendement qu’un four avec un classement inférieur. Ce classement vous assure une consommation inférieure à 0,800 kWh, soit beaucoup moins que le 1 kWh requis par les fours les plus énergivores.

2) Si vous voulez économiser de l’argent, éteignez le four quelques minutes avant la fin de la cuisson des aliments.
Même après avoir été éteint, le four maintient une température élevée pendant une longue période après la fin du processus de cuisson. Par conséquent, n’ayez pas peur de l’éteindre et de garder la porte fermée pendant les dernières minutes de cuisson ; cela vous permettra de vous assurer que les aliments sont correctement préparés. Votre repas terminera sa cuisson sans faire beaucoup de bruit, et vous économiserez un peu d’électricité.
3) Résistez à l’envie d’ouvrir la porte du four plus souvent que nécessaire.
À cause des arômes alléchants qui émanent du four et de l’impatience provoquée par la faim ou la gourmandise, nous ne cessons d’ouvrir la porte du four, nous préparant à retirer nos gants de cuisine pour pouvoir plonger dans le plat. Le problème est qu’en ouvrant excessivement la porte, la chaleur s’échappe de la pièce. En conséquence, le four consomme plus d’énergie puisqu’il doit chauffer davantage pour que le bol atteigne la température appropriée. Il est recommandé de limiter au maximum le nombre d’ouvertures, notamment en faisant attention aux indications fournies dans la recette et en se fiant aux contrôles visuels par la vitre.
4) Si vous voulez faire des économies, évitez de gaspiller de l’argent en utilisant le four.
Le four consomme une quantité importante d’énergie par rapport aux autres modes de cuisson. Il est donc préférable de ne pas l’utiliser de façon régulière, surtout s’il existe des plats pour lesquels vous pouvez vous en passer. Il existe de nombreuses recettes qui ne nécessitent pas de four, notamment certaines pour des produits de boulangerie et des sucreries. Et si vous voulez réchauffer les plats de la veille, le micro-ondes ou la casserole sont deux solutions tout à fait viables.
5) Ne remettez jamais le nettoyage à plus tard !
La consommation sera réduite par un équipement qui est maintenu propre et en bon état. Pour cette raison, il est très important de nettoyer régulièrement l’intérieur comme l’extérieur. Pour ce faire, attendez la fin de la cuisson, lorsque le four est encore un peu chaud. La graisse sera encore molle et vous pourrez l’enlever rapidement avec des produits que l’on trouve souvent dans les ménages (liquide vaisselle, vinaigre blanc ou bicarbonate de soude). Le simple fait d’essuyer la surface avec une éponge après chaque utilisation fera des merveilles.
6) Ne misez pas trop sur le processus de pyrolyse, qui doit être entretenu au minimum.
Les fours à pyrolyse sont de plus en plus courants car personne n’aime le travail de nettoyage du four. Cependant, ce type de four n’est pas le meilleur choix pour ceux qui cherchent à faire des économies. En effet, une énorme quantité d’énergie est nécessaire pour cette opération. Il est extrêmement coûteux de chauffer le four à une température de 500 degrés Celsius pendant au moins une heure afin d’éliminer l’huile et les saletés. En outre, l’isolation de ces fours est vraiment médiocre, ce qui les rend moins efficaces pour la cuisson des aliments. Si vous n’envisagez pas de nettoyer votre four selon la méthode traditionnelle, vous pouvez envisager d’acheter un four catalytique. Ce type d’appareil possède une fonction autodégraissante et est moins coûteux à l’achat en plus de consommer moins d’énergie dans l’ensemble.
7) Pour éviter de gaspiller de l’argent, coupez l’alimentation de votre four lorsqu’il n’est pas utilisé.
Le fait que l’heure soit indiquée par une minuscule LED nécessite une certaine quantité d’énergie, même si cela peut sembler peu. En outre, même lorsqu’il n’est pas utilisé, le four continue à consommer de l’énergie puisqu’il est en mode veille.
8) Déclarer le mode décongélation illégal.
Le réglage de décongélation du four consomme beaucoup d’électricité, malgré le fait qu’il s’agisse d’un réglage très pratique. Par conséquent, nous vous recommandons de laisser décongeler les aliments dans le réfrigérateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page