Si vous n’avez pas de pneus d’hiver au 1er novembre, voici comment éviter une amende.

26-si-vous-navez-pas-de-pneus-dhiver-au-1er-novembre-voici-comment-eviter-une-amende

Après plusieurs années sans sanction, il semble que la loi exigeant la pose de pneus d’hiver dès le mois de novembre entraînera des sanctions en cas de non-respect.
Après une période d’indulgence, il semble que cette année pourrait voir l’introduction de restrictions sur l’utilisation des pneus d’hiver. L’amende pour ne pas avoir des pneus adaptés aux conditions météorologiques et routières a été fixée à 135 euros dans 48 régions de France. Il existe plusieurs façons d’éviter cette amende. Que vous ayez besoin d’acheter des pneus neige, des pneus « toutes saisons », des chaînes ou des chaussettes, il y a toujours quelque chose à considérer.

Quels sont les dommages qui pourraient résulter du non-respect de ce règlement ?

Depuis 2021, les contrevenants à la loi sur la montagne II sont soumis à des amendes. Ainsi, tous les conducteurs devront payer une amende de classe 4 de 135 euros. Toutefois, le véhicule sera rendu incapable de circuler. Jusqu’au 31 mars 2023, le gouvernement autorise le contrôle de tous les véhicules concernés. Et ce, qu’il pleuve ou qu’il vente. L’objectif de cette législation est de rendre les routes les plus dangereuses plus sûres. Et aussi de prévenir les incidents qui provoquent des embouteillages le long de couloirs entiers. Jusqu’à présent, cependant, aucune conséquence n’a été tirée de la violation de cette loi concernant les pneus d’hiver.

Aucune amende n’a été imposée l’hiver dernier. Les conducteurs ont eu amplement le temps de s’habituer à la nouvelle réglementation. Mais tout cela va changer cette année. Par conséquent, la preuve que votre véhicule était convenablement équipé peut être demandée par les compagnies d’assurance en cas d’accident ou de panne. Le ministère de l’Intérieur a annoncé en 2021 que « les éventuels manquements à l’obligation de conserver des chaînes à neige dans son coffre ou d’équiper son véhicule de pneus hiver dans les départements concernés ne seraient pas sanctionnés cet hiver. » Dans les prochaines semaines, « des opérations d’information et de sensibilisation accompagneront la mise en place de ce gadget », ont-ils précisé. Le tarif pour les nouveaux conducteurs devrait diminuer cette année.

Qui doit s’équiper de pneus hiver et pourquoi ?

La législation qui vise à normaliser l’obligation de passer aux pneus d’hiver a été promulguée en 2010. Depuis juillet 2010, les conducteurs doivent soit équiper leur véhicule de pneus d’hiver, soit conserver les équipements nécessaires dans le coffre. La loi prévoit que tous les véhicules doivent être équipés pour les mois d’hiver, du 15 novembre au 15 avril. Pneus, chaînes à neige et chaussettes chaudes sont autant d’accessoires hivernaux indispensables.

La loi s’applique aux voitures particulières, aux fourgonnettes, aux bus et aux camions. En outre, les semi-remorques et les remorques doivent être équipées de chaînes à neige sur au moins deux de leurs roues motrices si elles doivent être conduites dans des conditions neigeuses. Et ce, même si le véhicule est équipé de pneus d’hiver. La loi n’exempte que les véhicules équipés de pneus cloutés.

Dans 48 départements français, cette loi est en vigueur.

Les 48 départements français montagneux concernés par la loi Montagne II. Parmi ces régions figurent les Alpes (Hautes-Alpes et Alpes-Maritimes) et les Pyrénées (Pyrénées-Atlantiques, Hautes-Pyrénées et Pyrénées-Orientales). Egalement, la Corse et les Vosges. Les préfectures disposeront d’une liste des villes qui devront se conformer au mandat.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page