La France a été envahie par les fourmis électriques, qui sont extrêmement dangereuses.

30-la-france-a-ete-envahie-par-les-fourmis-electriques-qui-sont-extremement-dangereuses

Les fourmis électriques, une espèce potentiellement menaçante, viennent d’être découvertes en France.

La découverte d’une espèce jusqu’alors inconnue a suscité l’inquiétude du grand public. En effet, les fourmis électriques ont été découvertes pour la première fois dans la région métropolitaine française.

Ce ne sont pas seulement quelques-unes qui ont été mises au jour, mais une colonie entière. Ce qui inquiète beaucoup de monde.

Malgré sa menace potentielle, cette espèce est encore largement inconnue en France. Certaines des questions les plus courantes à leur sujet sont abordées ici. Ici, nous vous expliquons tout.

Des insectes ressemblant à des termites et produisant du courant électrique

Il y a quelques temps, une importante colonie de fourmis électriques a été découverte en France. Il s’agit d’une découverte remarquable, ne serait-ce que parce que l’espèce n’avait jamais été documentée auparavant en France. Toutefois, après cette découverte, la probabilité d’une propagation a considérablement augmenté.

Il existe deux noms communs pour les fourmis électriques : les petites fourmis de feu et les fourmis électriques. Wasmannia auropunctata est son nom scientifique officiel. Le continent sud-américain est leur foyer d’origine.

Leur exportation hors de leur patrie n’est pas nouvelle. Il semble que l’Australie ait déjà connu une propagation terrestre. Il en va de même en Chine et aux États-Unis.

Cependant, une seule observation de cette espèce en Europe a été signalée jusqu’à présent, et c’était à Malaga, dans le sud de l’Espagne.

Arrivée en France

La première observation de fourmis électriques a eu lieu à Toulon, en France. Il s’agit d’une super colonie, selon les professionnels du domaine. La Dépêche souligne que cela suggère que les fourmis sont présentes dans la région depuis plus d’un an.

Les spécialistes qualifient donc les fourmis électriques d’espèce opportuniste.

Mais elles ne créent rien de trop compliqué et parviennent à habiter des régions sans trop de chaleur ni de lumière. Par conséquent, elles prospèrent dans les tas de feuilles, les poubelles et les meubles abandonnés.

Ainsi, les mêmes facteurs contribuent constamment à l’émergence des fourmis électriques en France. Les effets de l’urbanisation, de l’agriculture intensive et du changement climatique sont souvent évoqués.

L’arrivée de ces fourmis sur nos sols peut y être imputée. Cependant, le plus grand problème de cette espèce est le prix énorme associé à son élimination. Depuis 2006, l’Australie a consacré 30 millions de dollars à cet effort.

Connaissances et effets

La fourmi électrique est encore une petite créature. Un millimètre est la longueur maximale de celles-ci. Des inquiétudes ont été soulevées en raison de leur potentiel de piqûre.

Celle-ci peut provoquer chez sa victime une sensation de brûlure semblable à celle des orties en quelques minutes et peut durer jusqu’à trois heures.

Toutefois, les conséquences peuvent être bien pires pour les chiens. Les animaux domestiques peuvent devenir aveugles s’ils sont piqués à l’œil.

Selon les experts, les fourmis électriques auraient été introduites en France dans des plantes en pot.

Cependant, une fois établies, ces fourmis sont très agressives et éradiquent complètement toute concurrence. Elles peuvent éradiquer complètement les populations d’insectes uniquement en utilisant leurs piqûres.

Le fait que les fourmis électriques puissent anéantir des populations entières d’insectes reste un problème majeur.

La perte de tant d’espèces végétales déséquilibrerait l’écosystème. Au fil du temps, cela pourrait également nous nuire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page