Le bicarbonate de soude comme blanchisseur de dents : les détails. Y a-t-il un danger ?

30-le-bicarbonate-de-soude-comme-blanchisseur-de-dents-les-details-y-a-t-il-un-danger

Le thé, le café, les épices et le tabac peuvent tous tacher les dents et leur donner un aspect terne et jaune avec le temps. De nombreuses personnes utilisent du bicarbonate de soude pour blanchir leurs dents et se débarrasser des taches (également connu sous le nom de bicarbonate de sodium). Cette poudre blanche a de nombreux usages dans le domaine de l’entretien de la maison et de la beauté, car elle est connue pour éclaircir les décolorations, assainir et rééquilibrer le pH de la bouche, et réduire la formation de tartre. Ce produit écologique permet non seulement de blanchir les dents tachées, mais aussi de prévenir les maladies des gencives, d’éliminer la mauvaise haleine et de guérir les plaies et les infections buccales. Mais comment blanchir ses dents avec du bicarbonate ? Est-ce dangereux pour les dents ? Cela vaut-il la peine de continuer à endommager les dents ?
Expliquons en détail tout ce qui a été demandé !

La meilleure façon de blanchir les dents avec du bicarbonate de soude.

Le bicarbonate de soude peut être utilisé de différentes manières comme alternative verte aux blanchisseurs chimiques. A titre d’illustration, le bicarbonate de soude peut être utilisé dans une recette de dentifrice maison pour ses effets blanchissants et désinfectants quotidiens sur les dents.

En revanche, il est généralement employé de manière plus directe et intermittente comme traitement « intensif » contre les taches et le jaunissement des dents. Pour ce faire, il suffit d’ajouter quelques milligrammes de la poudre blanche à sa quantité habituelle de dentifrice. Sinon, il est également possible de la combiner avec de l’eau afin d’obtenir une pâte épaisse. Utilisez votre dentifrice habituel comme d’habitude avant de passer à la pâte de bicarbonate.

Cette substance peut-elle nuire à mes dents ?

Il est légitime de se demander si cette substance est mauvaise pour nos dents. En effet, on entend souvent dire qu’elle est abrasive, car elle est formée de cristaux microscopiques. Il s’agit là de préoccupations raisonnables puisque les dommages causés à l’émail des dents ne peuvent être réparés et que des soins appropriés sont nécessaires pour prévenir toute nouvelle carie.

Le bicarbonate, en revanche, n’est pas beaucoup plus dur qu’un ongle et ne gratte donc pas nos dents. La poudre est très soluble dans l’eau, ce qui en fait un agent de polissage doux qui ménage nos dents et nos gencives. De plus, la brosse à dents a un léger effet abrasif qui n’abîme pas l’émail. Toutefois, ce n’est le cas que si vous n’exercez pas une pression trop forte. Il en va de même pour le bicarbonate de sodium ; une utilisation sûre élimine tout danger potentiel.

Quand et comment l’utiliser ?

N’utilisez pas le bicarbonate de soude à la place du dentifrice. Contrairement aux dentifrices contenant du fluor, le bicarbonate de soude n’a aucune propriété de lutte contre les caries. Vous devez également éviter d’en abuser. Évitez de l’utiliser plus d’une fois par mois si vous avez les dents et les gencives sensibles. Les dents moins sensibles n’ont besoin d’être traitées qu’une fois tous les dix jours.

Par-dessus tout, évitez de combiner le bicarbonate avec le jus de citron ; le premier déminéralise et affaiblit les dents en formant des micro-trous, tandis que le second détruit l’émail. N’oubliez pas que cette poudre peut affaiblir l’adhésif orthodontique. Les personnes qui utilisent un appareil dentaire ou un fil doivent donc l’utiliser avec prudence. Enfin, si vous avez déjà des problèmes dentaires, vous devriez consulter votre dentiste avant de prendre cette poudre naturelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page