Laeticia Hallyday peut ainsi prendre un bol d’air frais pour la première fois au milieu d’une misère engendrée par des arriérés d’impôts et des problèmes liés à la vente de sa propriété. À Los Angeles, elle vient de recevoir Jalil Lespert, qui lui a rendu visite. Cela a été vérifié sur le fil Instagram de l’individu susmentionné.

Vous avez tout intérêt à ne pas évoquer Marnes-la-Coquette lorsque vous parlez à Laeticia. Au cours de l’année 2018, elle a multiplié les tentatives infructueuses pour vendre la maison des Hauts-de-Seine qui a été la dernière résidence de Johnny, dans le but de rembourser l’énorme dette de 30 millions d’euros que le chanteur a laissée derrière lui.

Selon Closer, la veuve du rockeur a révoqué le mandat qu’elle avait accordé à la famille Kretz en janvier de l’année dernière, à la suite d’une séparation conflictuelle avec elle. Elle était mécontente des agents immobiliers très en vue de L’Agence car, selon elle, ils étaient plus soucieux d’utiliser la Savannah pour leur propre promotion que de vendre la propriété. Cela la rendait malheureuse.

La maison de Laeticia Hallyday, qui était auparavant annoncée pour un prix de 15 millions d’euros, est apparemment maintenant vendue pour un prix de 10,5 millions d’euros par au moins trois sociétés immobilières distinctes. Mais, bien que le prix ait été réduit, les clients potentiels ne se pressent pas à la porte.

Jalil Lespert, le fiancé de Laeticia Hallyday, lui rend visite en cette période tumultueuse afin de discuter de certains sujets importants. L’acteur et cinéaste a téléchargé une vue aérienne de Los Angeles sur son compte Instagram et l’a partagée avec ses followers.

Méthode permettant de déterminer si tout fonctionne normalement ou non.