Ary Abittan s’apprêterait à prendre quelques jours de vacances, peut-être en République dominicaine, pour récupérer après son face-à-face avec les juges, deux mois après qu’une accusation de viol ait été portée contre lui.

Ce ne serait pas le bonheur en ce moment pour l’acteur, qui a 48 ans et traverse une passe très horrible suite à une accusation de viol portée contre lui par Camille, âgée de 23 ans et qui était son ex-petite amie. Elle serait inscrite à l’école.

Ils s’étaient parlé pour la première fois en octobre de l’année précédente.
Selon l’article paru dans le magazine Public, « un moment sous pression, qui avait tout pour faire basculer l’affaire ! ».

Son accusatrice aurait très certainement subi de graves effets post-traumatiques à la suite de leur face-à-face serré.

« Un an après les faits », la jeune femme, dont on ne voit pas le visage, était incapable d’évoquer l’incident dans une conversation avec ses proches sans fondre en larmes.

« Incapable d’affronter le monde extérieur », elle s’isolait chez elle et se retirait de la société.
Ce terrible chapitre de l’histoire humaine n’est pas encore terminé.

Pendant qu’Ary Abittan attendait que son destin soit décidé, il a pu passer du temps avec sa chère Sarah-Line en République dominicaine, comme il l’avait fait l’année précédente. Les vacances de fin d’année se passent presque toujours dans les îles, notamment avec son grand ami Jean-Pierre Pernaut, décédé depuis.

Ses frasques de l’année précédente ont été relatées dans la publication Public. Sa dulcinée, Sarah-Line Attlan, mettait la dernière main à une traduction du livre d’Eckhart Tolle « The Power of Present Moment », écrit en allemand.

Même face aux défis, la lecture de ce livre assure « l’accès à une condition de grâce, de légèreté et de bien-être. »

Parce que leur histoire rendra presque certainement leur avenir difficile, il est préférable pour eux de se concentrer sur le présent.