Voici un dessert qui a vraiment tout pour plaire : il est pimpant, gourmand et parfaitement équilibré et présente une texture qui revirera vos papilles. Brioche tressée de mon enfance que vous pouvez déguster lors d’un petit déjeuner ou un gouter.

C’est une brioche tressée de mon enfance qui conquerra tout le monde. Elle sera parfaite pour les occasions spéciales, mais aussi pour un gouter familial du dimanche.

Bref, une tuerie !

Donc, pour la recette, il vous faut :

Ingrédients :


Lait : 200 ml

Sel : 1 c à c

Farine : 500 g

Beurre : 80 g

Œuf moyen : 2

Sucre : 80 g

20 g Levure fraîche ou 8 g de levure boulangère déshydratée

1 Œuf (pour dorer)

Préparation :

Comment réaliser cette brioche tressée de mon enfance ?


Dans un saladier, fouettez les œufs, le lait, le sucre et le sel puis versez la farine et enfin la levure (telle qu’elle si elle est fraîche ou diluée dans un peu de lait tiède mais c’est facultatif, la levure n’a pas besoin d’être diluée pour être activée, astuce du CAP). Mélangez bien au robot pétrisseur pendant 7 minutes à vitesse lente (vitesse 1) + 5 à 7 minutes à vitesse 2 (ou le contraire). Si vous pétrissez à la main, comptez une vingtaine de minutes de pétrissage actif.

Incorporez ensuite le beurre mou coupé en morceaux et pétrissez lentement (environ 7 minutes au robot pétrisseur) jusqu’à obtention d’une pâte souple et homogène. Arrêtez de pétrir dès que le beurre est bien incorporé, n’allez pas plus loin au risque de trop chauffer le beurre et de vous retrouver alors avec une brioche compacte.

La pâte doit être très lisse, souple et élastique. Vous la trouvez collante ? Trop molle ? C’est normal ! Ne rajoutez surtout pas de farine car c’est ainsi qu’elle doit être (d’autant plus si elle contient beaucoup de beurre). Plus une pâte est collante, plus la brioche sera aérée, filante et fondante.

Laissez lever à l’abri des courants d’airs pendant 1h30 à 2 heures minimum en pensant à dégazer la pâte une fois durant la levée. L’idéal : 30 minutes à température ambiante + 1h30 ou plus (une nuit dans l’idéal et là vos brioches seront au top) au frais dans un saladier filmé ou recouvert d’un couvercle hermétique si votre saladier en possède un.

Une longue pousse permet à la pâte de bien se développer et le fait de la garder au frais permet un meilleur façonnage puisque la pâte ne sera plus ou pratiquement plus collante (vous devez vous servir de la farine uniquement pour le plan de travail). La levée au frais n’altère en rien la capacité de pousse, au contraire, il la contrôle tout en laissant la pâte se développer.

Quand la levée est terminée, rompez la pâte avec le poing pour la dégazer (chasser l’air), étalez-la puis pliez-la puis façonnez votre ou vos brioches (ou pains au lait). Normalement cette quantité est pour 2 brioches ou environ 16 pains au lait. Laissez pousser à nouveau à couvert dans un endroit tiède, pendant 45 minutes à 1 heure selon la température de la pièce.

Dorez à l’œuf entier, parsemez de sucre en grains (ou laissez-la nature) et faites cuire environ 25-30 minutes à 180°C (thermostat 6) ou 10 à 15 minutes pour les petites pièces.

Votre brioche tressée de mon enfance est prête !