Soignée dans une clinique spécialisée en Suisse, où elle aurait reçu la visite de son mari, Charlène de Monaco serait indésirable sur le Rocher. Sa coupe « provocatrice » en cause ».

C’est du moins le propos du magazine Public, qui dévoile les résolutions pour cette année 2022 de plusieurs célébrités dont la princesse Charlène de Monaco.
À aucun moment, il n’a été question de ses ennuis de santé, mais de sa coupe de cheveux.

«Pour bien commencer l’année, la princesse de Monaco ferait bien de ne plus remettre les pieds sur le Rocher », indique la publication.

Il est conseillé à l’épouse d’Albert de Monaco « de s’inventer une nouvelle vie, avec ses jumeaux. Et au passage, une réconciliation avec son coiffeur ne serait pas du luxe…Sans vouloir lui prendre la tête ».

D’après le magazine Voici cette fois, Charlène de Monaco se serait elle-même faite cette coupe à la suite d’une violente crise. Une dame de compagnie aurait été blessée.
La première dame monégasque a mis les pendules à l’heure.

«Cette coupe de cheveux est ma décision. Il parait qu’elle a provoqué toutes sortes de commentaires. Or, il se trouve que j’en avais envie depuis longtemps, le style me plaît, c’est tout », confiait-elle dans Point de Vue.
Les critiques, elle n’en avait que faire.

« Je ne les connais que trop bien. Et je n’ai rien à leur répondre, sinon que nous sommes en 2021, et qu’on ces temps si troublés, si difficile, d’autres sujets beaucoup plus importants méritent notre attention », disait-elle. «Ce qui compte, c’est que Jacques et Gabriella adorant voir leur maman avec sa nouvelle tête. Et que, une fois le premier effet de surprise passé, le prince la comprenne et l’aime lui aussi ».