COMMENT RETIRER LES MUSARAIGNES SANS LES TUER ?

La question est : pourquoi enlever la musaraigne ? En réalité, elle n’est pas nuisible, elle consomme tout ce qui est nuisible à votre jardin. Ensuite, elle a besoin que vous lui fournissiez un environnement favorable à son cycle de vie.

COMMENT IDENTIFIER LA MUSARAIGNE

Les musaraignes sont fréquemment confondues avec les souris, mais elles n’ont ni le même comportement ni la même utilité. La musaraigne, contrairement au rat ou au mulot, n’est pas un rongeur. Cette distinction est importante car tout ce qui est attribué aux rongeurs ne peut pas être attribué à la musaraigne.

En fait, comme elle est très active, elle aide le jardinier à toute heure du jour et de la nuit.

Les caractéristiques physiques suivantes peuvent vous aider à identifier la musaraigne :

– Elle a un corps rond.

– Elle a une queue courte.

– Sa trompe est mobile, ce qui lui permet de fouiller le sol.

– Il a un pelage grisâtre ou brun.

On peut voir qu’elle ne ressemble pas à une souris en réalité.

LA MUSARAIGNE N’EST PAS UNE ENNEMIE, MAIS UNE ALLIÉE.

La présence de la musaraigne dans votre jardin est une bénédiction car elle mange tous les insectes qui lui nuisent. De plus, c’est une mangeuse vorace, qui consomme chaque jour au moins deux fois son poids en insectes. Cette avidité provient du fait qu’elle a un métabolisme très rapide et qu’elle est obligée de compenser afin de fournir à son corps les calories nécessaires à sa survie.

CES LOURDS PARASITES FONT LE BONHEUR DES MUSARAIGNES

Les parasites suivants font la joie de la musaraigne dans votre jardin ou votre potager :

– Les larves.

– Les limaces.

Les chenilles sont des insectes.

– Les vers de toutes sortes.

Tous ces animaux finissent dans son estomac, débarrassant vos cultures de ces derniers. Il est également à noter que la musaraigne consomme ses propres excréments afin de conserver son énergie, surtout lorsqu’il fait froid.

La musaraigne est le meilleur ami du jardinier car elle consomme les parasites nuisibles la nuit, c’est pourquoi vous devez la garder.

LA MUSARAIGNE NE FAIT PAS DE MAL.

Lorsque les rongeurs pénètrent dans une maison, ils sont fréquemment et à juste titre accusés de causer des dégâts ou de salir l’intérieur. On peut les trouver en train de salir le linge et les vêtements quand ils ne fouillent pas dans les placards à la recherche de nourriture.

LE CYCLE DE VIE DE LA MUSARAIGNE

Comme la musaraigne est un animal solitaire, elle n’est pas porteuse de maladies. Elle est moins vulnérable aux virus et aux bactéries car elle vit en dehors d’un groupe. Son cycle de vie est ralenti car elle hiberne du début de l’hiver jusqu’aux premiers signes du printemps. Puis, entre mars et le début de l’automne, il va chercher un partenaire et se reproduire.

Le couple se sépare peu après la rencontre, et elle entre en travail seule de son côté. Les petits naissent environ 3 à 4 semaines plus tard. La musaraigne donne naissance à une portée de 2 à 8 petits.

Le mâle, quant à lui, sera rapidement recherché à nouveau, car elle s’accouple afin d’avoir entre 2 et 5 portées par an, rarement avec le même géniteur. Les individus vivent environ deux ans et demi, et un quart d’entre eux meurent dans les six premiers mois de leur vie. Une autre raison de faciliter la vie de votre musaraigne est de la mettre à l’aise.

BIENVENUE DANS VOTRE JARDIN, MUSARAIGNE.

Vous pouvez inciter les musaraignes à vivre dans votre jardin ou votre potager en faisant quelques gestes simples.

AMÉNAGER LE SOL

Comme les musaraignes ne mangent que des insectes, l’endroit idéal pour elles est près du compost, où vit la majorité de leurs proies.

Vous pouvez attirer et séduire la musaraigne dans votre jardin en suivant quelques règles simples :

– Conservez quelques feuilles mortes dans un coin : Les musaraignes aiment fouiller dans les tas de feuilles, qui abritent de nombreux insectes.

– Créez des abris durables : adossez des planches inclinées contre un mur ou gardez un petit tas de pierres dans le jardin.

– Ne nettoyez pas trop : un jardin sans musaraignes est impossible à entretenir. Si vous préférez un jardin impeccable, laissez simplement une petite zone en jachère dans un endroit discret, par exemple derrière un abri ou une haie.

Voilà d’excellentes idées et initiatives pour attirer et apprécier la compagnie des musaraignes, un petit animal bénéfique dont vous pouvez prendre soin avec de petits gestes quotidiens.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page