Dominique Tapie, s’est retrouvée à la rue, du jour au lendemain, suite aux dettes de son mari !

Elle aurait tout perdu, son compte en banque, son chéquier, sa maison, mais aussi, l’appart hôtel et la maison d’héritage de sa grand-mère.

Pour l’appart hôtel situé à Paris, elle ne savait même pas que son mari avait donné l’autorisation de vente, en cas de besoin.

Elle a été informée, une fois le bien vendu et acquérir par un milliardaire, au prix de 80 millions d’euros.

Elle devrait donc quitter cet endroit, d’ici quelques jours.

Un coup dur pour cette femme, qui s’est retrouvée seule, même sa fille Sophie la abandonné pour déménager au Canada, elle ne veut pas entendre parler des problèmes de sa mère, elle aurait honte !

Heureusement que Jean-Louis, était là pour elle, ce premier ministre ne l’aurait pas laissé tomber et lui aurait pris un appartement à Paris, pour y habiter elle et son chien.

Paris Match et France Dimanche, décident de mettre en avant l’histoire de cette femme, qui a dû vendre ses vêtements et ses sacs hermès, afin de subvenir à ses besoins et de payer ses employés.

Chaque mois, elle ne reçoit que la moitié du mandat de son mari, qui était député, la modeste somme de 450 euros, qui ne serait malheureusement pas suffisante, en sachant qu’elle doit en plus de ça, payer la datte de son mari, qui a été évaluée à 600 millions et qui seraient en rapport avec l’affaire du crédit Lyonnais.