Décidément, le prince Harry serait sur la liste d’ennemies de plusieurs personnes, notamment son frère William et sa femme, Kate Middleton, qui ne supportent plus les caprices du prince Harry, qu’il a adopté, et ce, depuis son départ du palais royal, il y a quelques années.

Il serait devenu égoiste et encore plus irresponsable qu’avant !

Er si les membres de la famille royale essayent de faire passer les choses et de ne pas faire de commentaire et de critiques à ce sujet, on ne pourrait pas en dire autant de leurs relais médiatiques dont l’écrivaine et journaliste Angela Levin.

Cette spécialiste des têtes couronnées, avait décidé de rappeler le refus du prince Harry de rejoindre le clan de la famille royale, à l’occasion d’un hommage qui sera rendu à son grand-père, le prince Philippe, ceci sera organisé au mois d’Avril.

‘’ Tout tourne à propos du prince Harry et de sa femme, il ne se soucierait pas du tout de sa grand-mère qui est fragilisée par la maladie et par la vieillesse, car ne l’oublions pas, elle est âgée de 95ans. ‘’ Avait annoncé le magazine Daily Mail, ces informations auraient été reprises par le magazine Gala.

Le prince Harry aurait donné quelques explications afin de prendre sa défense, il aurait trouvé l’excuse de l’insécurité, selon lui, il y aurait un sentiment d’insécurité qui pèse sur lui et qui l’empêche d’être présent au palais.

‘’ Il est claire que le prince Harry se trompe sur toute la ligne car s’il décidait d’assister à un événement de la famille royale, ce dernier bénéficiera d’une protection policière, la seule chose qui ne sera pas possible, c’est de bénéficier de cette protection lors de ses balades avec ses amis et ceci est bien logique ! ‘’ A déclaré la spécialiste.

Le prince William, sa femme Kate et la reine Elizabeth, douteraient du retour du prince Harry, malgré les nombreux efforts de la part de la princesse Kate Middleton, pour les jubilés de la reine Elizabeth II, qui aura lieu dans quelques mois.