D’Igor et Grichka Bogdanoff, il en est question dans le dernier Paris Match, qui revient sur leur disparition brutale, des suites du Covid. Et l’occasion de livrer des révélations sur les derniers jours.

Igor Bogdanoff se serait illustré par un geste de solidarité après avoir appris que son frère Grichka était intubé dans la chambre voisine.
Le contact a été maintenu par téléphone dès le début de leur hospitalisation dans un établissement parisien.

Les personnalités cathodiques commentaient presque tout.

« Pendus au téléphone, les jumeaux maintiennent cette connexion permanente d’une chambre à l’autre et commentent absolument tout », indique Paris Match, qui a recueilli les confidences de quelques proches.

Et de nous apprendre ensuite qu’Igor Bogdanoff avait demandé à ses filles de lui amener « des salades bio et des mangues ».

Après avoir amorcé la dégustation de son plat, une triste nouvelle tombe, celle de l’intubation de son jumeau dans la chambre voisine.
Il a alors poussé « un plateau à moitié consommé pour le partager avec Grichka », indique la publication.

« Ils étaient tellement liés qu’on ne pouvait pas les imaginer l’un sans l’autre », avait d’ailleurs confié Amélie de Bourbon-Parme, ex-femme d’Igor Bogdanoff, le 5 janvier 2022 face aux caméras de BFMTV.