Certainement pour la première fois, Isabelle Boulay évoque son quotidien de ficelles avec le ministre de la Justice Eric Dupond Moretti.

Ici Paris traite des secrets de la chanteuse québécoise, qui attise l’amour sous haute tension.

Les amoureux ne peuvent pas se déplacer au quotidien sans que leur équipe de sécurité les accompagne.

« Certes, quand j’ai su qu’il deviendrait bientôt ministre de la Justice, j’ai eu la mauvaise impression que quelque chose allait changer, mais au contraire, c’est le contraire de ce que je pensais qui s’était passé, et ce nous a rapprochés », raconte celui qui exposera en juillet prochain à Olympie. Son homme devrait être dans la pièce.

Entrant dans une relation amoureuse avec un célèbre avocat devenu garde des sceaux, Isabelle Boulay a bien conscience que le domaine de l’intimité « est devenu un peu plus compliqué ».

« On vit avec la meilleure équipe de sécurité, mais ce sont vraiment des gens très sympas ! Ce n’est pas une blessure parce que ce n’est pas toujours avec moi… Ce n’est pas quelque chose qui me fait mal. Je ne pourrais pas rester là si je ne le faisais pas. N’hésitez pas. J’aimerais courir !, explique la compagne d’Eric Dupond-Moretti. Dithrambek sur l’homme de sa vie, qui après sa prise de fonction a reçu de terribles coups.

« C’est une personne très sensible, mais il a développé une armure très solide », dit-elle. « Je n’ai pas l’impression d’avoir perdu mon espace de liberté. J’en retrouve dans mon imaginaire, l’espace d’un rêve… Je ne pense pas. Je vais là où mon coeur m’emmène…