Non seulement le retour de Charlène de Monaco dans la principauté aurait calmé Gabriella, mais il aurait également calmé Jacques. L’héritier du trône monégasque aurait montré des signes d’instabilité en son absence.

En octobre dernier, le magazine France Dimanche s’inquiétait de l’héritier du trône monégasque, qui aurait montré des « signes extérieurs d’instabilité comportementale » en l’absence de son illustre mère, affaiblie par la maladie.

Il s’agissait d’une référence à son comportement prétendument agressif avec sa sœur lors de la projection du documentaire de Rémy Masséglia « Nas au pays des loups ». Un projet auquel le Prince Albert a participé.

Jacques Grimaldi aurait bousculé son jumeau identique pour l’écarter.

« Jacques, en blouson d’aviateur, qui cherche juste à poser sa tête sur épaule de sa soeur ». Le magazine précise : « On peut lire une étonnante dureté dans le regard du petit garçon. » Une photographie a été rendue publique.

Le prince Albert de Monaco a pris la décision de réduire son emploi du temps afin de s’occuper de ses enfants.

Et depuis le retour de Charlène de Monaco, tout se passe bien.

Le 24 mai, la princesse Charlene a célébré un grand événement social auquel elle a participé, et Jacques et Gabriella étaient au sommet du podium du Grand Prix de Monaco.

L’événement a eu lieu pendant la semaine de Monaco.

Abdul Al-Romaizan a reçu le prix du créateur des mains de sa mère et de sa fille l’épouse du prince Albert a exprimé avoir apprécier la période où la princesse se préparait pour son premier rôle officiel, qui a partagé cette photo émouvante des coulisses.