Jean-Pierre Pernaut continue de travailler malgré ses ennuis de santé, et ce n’est pas pour oublier la maladie. Le journaliste a toujours été très actif. Son comportement a été salué.

Pas question de renoncer à ses nombreuses activités, rappelle le magazine Ici Paris, qui évoque dans ses pages un malaise pendant la cérémonie Miss France.
Le malaise auquel il est fait référence est l’absence de Nathalie Marquay, l’épouse de l’ancien pape du JT de TF1 dans les coulisses.

«Je ne travaille pas pour oublier la maladie : j’ai toujours été très actif », a confié Jean-Pierre Pernaut, qui ne compte se lamenter à cause de sombres prédictions de médecins qui lui donnent deux ans à vivre.

« Il sait qu’il a cette épée de Damoclès », indique la publication.
Pour autant, hors de question pour lui de refuser de présider le jury de Miss France.

« Beaucoup d’autres, sans doute, auraient refusé en pareille situation. Pas
lui : l’ancienne star de TF1 est de la trempe des héros, de ceux qui regardent
la réalité bien en face. Il l’a prouvé tout au long de sa carrière, malgré les moqueries à cause de sa passion pour les terroirs et les folklores dont
l’élection de la plus belle femme de France est tout simplement emblématique », est-il indiqué.

Pour mieux composer avec l’abominable crabe, rien de mieux que « vivre pleinement le temps
présent ». Ici Paris évoque une leçon de courage.