Karine Le Marchand a profité de son fil Instagram pour partager un cri sincère de son cœur à l’occasion de la fête des pères. L’hôtesse a été abandonnée par son père violent.

Elle avait rencontré son père très rarement, alors qu’elle était déjà adulte. Il est mort depuis des complications du SIDA.

« La fête des pères…un jour étrange pour les fils de pères absents, coquins, distants, violents, toxiques…superbe pour toutes les mères célibataires qui élèvent leurs jeunes enfants entre amour et pouvoir, celles qui doutent de leur capacité à équilibrer à leur petit qui n’a pas de figure paternelle », écrit le partenaire Stéphane Plaza, choisi comme l’animateur préféré des Français selon le classement annuel de TV Mag.

« C’est aussi votre journée mesdames. Vous êtes incroyables. Merci maman. A tous les papas merveilleux (et parents, ne l’oublions pas) pères, présents, aimants, compagnons, fans, je vous souhaite une belle journée offerte par amour.

« L’absence est définitivement une chose très difficile, elle peut vous briser et vous briser et elle peut vous donner un fort coup de pouce dans la vie, selon votre vision de la vie. Je sais exactement de quoi je parle, j’ai vécu la même situation. » Elle a évoqué l’absence de son père dans « Télé 7 Jours », et je l’ai rencontré au Burundi lors d’un reportage en Afrique.

Elle a déclaré : « J’ai filmé notre rencontre et je l’ai interrogé sur les raisons de son départ et l’absence de nouvelles. » « Nous nous sommes vus tellement de fois, je n’avais pas grand-chose à lui dire. » Son père meurt du sida deux ans plus tard.

La célébrité Karen Le Marchand avait déjà exposé ses souvenirs personnels en 2009, dans son livre autobiographique, devenir heureux ces épreuves qui font la vie.