Charles III a pris la décision que Meghan Markle et le prince Harry seraient invités au couronnement, malgré le fait que ni Kate Middleton ni le prince William ne soient d’accord avec ce choix. Pourquoi donner des récompenses aux vipères, auraient-ils pensé.

Tant le Mirror que le magazine Voici, qui les présente en couverture du dernier numéro de leurs publications respectives, soulignent que le prince Harry subvertit la monarchie.

Selon un sondage, soixante pour cent des Britanniques estiment que le plus jeune fils du roi devrait être invité à assister au couronnement de son père en mai de l’année prochaine.

Et ce dernier aurait demandé à l’archevêque de Canterbury, qui entretiendrait une relation particulièrement forte avec le duc et la duchesse de Sussex, de « négocier les conditions de leur présence lors de son couronnement. »

Ils seraient assis au premier rang, et il serait garanti que le prince Harry et sa promise ne perdent pas leurs titres à la suite de la transaction.

Ce choix n’est pas celui que Kate Middleton, et encore moins le prince William, soutiendraient.
Woman’s Day l’a appris d’une personne proche des Cambridges.

Selon cette source, c’est un manque de respect extrême que d’offrir à ces serpents une récompense sous la forme d’une invitation.

C’est une erreur de mettre ces traîtres et leurs familles dans une position où ils peuvent se prélasser dans la grandeur du couronnement aux dépens de la population générale du Royaume-Uni.