Scandale ! Des personnes influentes veilleraient-elles aux intérêts de Pierre Palmade ? Myriam Palomba, ancienne directrice adjointe du magazine Public, affirme que c’est le cas et qu’elle dévoilerait, le cas échéant, toute information pertinente à ce sujet sur son compte Twitter.

Elle a affirmé que de « grosses têtes » sont impliquées dans ce problème qui entraîne le désarroi du monde du spectacle en raison du chaos qu’il a provoqué. Rendez-vous dans la prochaine édition de Géopolitique profonde, qui sera diffusée le dimanche 12 mars au soir à 19 heures, pour découvrir qui sont ces mystérieux gardiens.

En attendant, l’humoriste a reçu un soutien inattendu de la part de Patrick Balkany, qui a affirmé sur C News que sa place n’était pas en prison et qu’il devait être libéré. L’humoriste a été complètement surpris par cette nouvelle.

Selon l’ancien maire de Levallois-Perret dans les Hauts-de-Seine, qui s’est plaint des circonstances difficiles de la détention pour un homme déjà fragile, l’humoriste a été victime d’un accident vasculaire cérébral le samedi précédent.

Malgré cela, les juges de Paris ont accepté qu’il soit maintenu en détention provisoire à la prison de Fresnes (Val-de-Marne). Selon M. Balkany, la ligne de conduite la plus productive aurait été de l’enfermer dans un hôpital psychiatrique spécialisé dans le traitement des addictions pendant qu’il portait un bracelet électronique.

Cela aurait été la manière la plus efficace de gérer la situation. Il y aurait reçu un traitement avant d’être placé à l’isolement. La situation dans laquelle se trouve Pierre Palmade est loin d’être facile.