La princesse Charlène de Monaco, hospitalisée depuis quelques mois dans une clinique spécialisée en Suisse, se sentirait de plus en plus seule et triste, mais aussi, faible face à ce qui ce passe au Rocher.

Charlène n’a accès aux informations qu’à travers les réseaux sociaux, ce qui serait parfois difficile de ne pas avoir ce qu’il se passe !

La famille de Charlène serait revenu, en force, et auraient désormais leur mort à dire, sur certaines choses, ce qui agacerait parfois Charlène et son mari.

Son père Gareth, se montre parfois sévère et ‘’ capricieux ‘’
Le magazine Gala a décidé de revenir sur cette partie de l’histoire !

‘’ Son rôle central dans la vie associative monégasque, sa conversion au catholicisme, religion d’Etat, et sa nomination comme parrain de la princesse Gabriella, avec laquelle ses filles jouent beaucoup, lui ont pourtant valu le surnom de ‘’ Comte de Monaco ‘’ selon le magazine Gala, ceci serait de la pure jalousie !

Son père est très investi dans certaines choses, pendant la période du Covid 19, il distribuait même les masques, dans la principauté !

En Novembre dernier, il avait accompagné le prince Albert à Dubaï, en sa qualité de président de la fédération Monégasque de Rugby, ils seraient donc très proches, l’un de l’autre.

Si Caroline ne s’entend pas très bien avec sa belle-sœur, Charlène, caroline aurait eu un coup de cœur pour Gareth Wittstock.

Il s’agit du frère de Charlène, un ancien informaticien qui aime la discrétion, et le fait de travailler tranquille, isolé du reste des gens ! Caroline aurait flashée sur ce côté mystérieux !