Certains événements traumatisants peuvent rendre une personne mélancolique et amère. Bien que l’être humain ait du mal à contrôler ses émotions, on pense que certaines personnes sont plus vulnérables que d’autres sur le plan émotionnel. Ces quatre signes du zodiaque, selon les astrologues, sont les plus enclins à la dépression.

Quels sont les signes du zodiaque les plus susceptibles de souffrir de dépression ?

La tristesse se caractérise par des sentiments de tristesse, de déception, de désespoir et d’impuissance. Cette détresse mentale peut parfois endommager le corps, entraînant le développement de maladies. Le corps et l’esprit sont inextricablement liés, et les émotions négatives qui se répètent peuvent affaiblir le corps et entraîner diverses maladies. Selon l’astrologie, quatre signes du zodiaque sont plus enclins à la dépression.

Cancer

Les cancéreux sont des compagnons formidables qui s’engagent envers ceux qu’ils aiment. Ils sont loyaux et généreux. Cependant, les personnes nées sous ce signe sont sensibles et susceptibles, et elles peuvent facilement devenir dépressives si elles se sentent trompées, trahies ou moquées.

Balance

Les Balances sont des maniaques du contrôle qui s’attendent à ce que tout se passe exactement comme ils l’ont prévu. Elles apprennent cependant rapidement qu’elles ne peuvent pas tout gérer et que l’inattendu fait partie de la vie. Cette compréhension peut les amener à se poser beaucoup de questions et à voir la vie sous un jour différent.

Taureau

Le Taureau est l’un des signes les plus inquiets du zodiaque. Ils ont de grandes ambitions et travaillent dur dès leur plus jeune âge pour assurer leur avenir. Mais face à l’adversité, ce signe peut rapidement perdre pied et sombrer dans une dépression inconsolable.

Poissons

Les Poissons sont extrêmement généreux et dévoués à leur famille. Ce signe est trop sensible, jusqu’à l’obsession, et se donnera beaucoup de mal pour résoudre les désaccords ou les malentendus qui peuvent surgir au sein de sa famille ou de son groupe d’amis. Les commentaires blessants, les plaintes et les querelles, en revanche, ont un fort impact émotionnel sur les Poissons et peuvent conduire à la tristesse.

Comment faire la différence entre une dépression et un état dépressif ?

Il est essentiel de faire la distinction entre la dépression passagère et la dépression qui est une véritable maladie, bien qu’elles soient fréquemment confondues. La dépression est un phénomène courant qui survient à la suite d’une série d’événements traumatiques. L’humeur d’un être humain fluctue tout au long de sa vie. Il peut passer de la joie et de l’enthousiasme au désespoir, au vide et à la mélancolie en un instant. Par conséquent, la dépression est une expérience négative qui s’accompagne fréquemment d’anxiété et d’impatience. Les symptômes de la dépression, contrairement à la déprime, ne durent pas longtemps et la personne retrouve rapidement son équilibre psychologique. La dépression, en revanche, est un trouble mental grave qui peut persister pendant des années. Seul un médecin ou un psychologue peut évaluer avec précision la gravité d’un épisode dépressif afin de le traiter de manière appropriée. Le manque d’intérêt et de plaisir, les changements dans l’alimentation et/ou le poids, les sentiments de culpabilité et la faible estime de soi, la perte d’énergie, l’agitation ou la lenteur psychomotrice, les problèmes de sommeil, l’humeur triste, les troubles cognitifs et les pensées suicidaires sont autant de symptômes qui peuvent être utilisés pour diagnostiquer la maladie. Une personne doit présenter ces symptômes pendant au moins deux semaines pour que l’on puisse diagnostiquer une dépression.