On estime à 15 kg la quantité de tomates consommée chaque année par un Français moyen. Que vous soyez un expert ou un novice en cuisine, vous allez faire des erreurs, en particulier lorsqu’il s’agit d’acheter, de conserver et même de préparer des aliments. Il n’est pas surprenant que nous fassions tous des gaffes en cuisinant des concombres… Aujourd’hui, nous allons vous dévoiler tous nos secrets de consommation des tomates.

En rentrant de l’épicerie, vous placez soigneusement les tomates dans le bac à légumes avant de les mettre au réfrigérateur… Erreur ! Peu importe le type d’aliments que vous préparez, ils auront tous le même goût en quelques heures et de manière irréversible.

Quel est l’intérêt ? À cette question, des scientifiques américains ont publié une recherche dans PNAS qui apporte une réponse. Lorsqu’elles sont refroidies, les tomates cessent de produire leurs substances chimiques aromatiques, qui leur donnent leur saveur, explique un chercheur au Los Angeles Times.

Les tomates peuvent être conservées de plusieurs façons.

Les tomates perdent leur saveur si elles sont conservées au réfrigérateur pendant plus d’une semaine. Pour profiter au maximum de ce légume-fruit, il est préférable de le manger tout de suite. Pour les garder fraîches quelques jours de plus, voici quelques méthodes.

Pour commencer, triez-les dès que vous rentrez du magasin. Commencez par ceux qui sont un peu usés ou éraflés. Il est préférable de conserver les fruits déjà mûrs dans un endroit séparé des autres fruits, car l’éthylène qu’ils produisent pourrait accélérer leur maturation. Vous pouvez également utiliser du papier journal pour envelopper individuellement vos tomates afin de les protéger davantage. Mettez-les dans un panier sur leurs tiges, sans les serrer de trop près. Combinez-les avec des pommes qui accélèrent le processus de maturation de leurs voisines si votre plat ne semble pas assez mûr. Vous pouvez également utiliser des tomates mûres pour obtenir le même effet.

En ce qui concerne la qualité des tomates, celles du marché sont supérieures à celles que l’on trouve dans les supermarchés.

Dans les supermarchés, les tomates sont généralement conservées dans une zone froide afin de préserver leur couleur vive. L’effet de méthylation en est le résultat. Les tomates, malgré leur aspect rutilant, auront perdu toute leur saveur. Mais comment savoir si les tomates de l’épicerie seront bonnes ? Il suffit de les humer et vous saurez exactement ce qu’elles sont ! Les tomates cultivées en plein champ, même si elles ne sont pas réfrigérées, ont un arôme distinct.

L’origine est également importante !

Il n’y aura plus de tomates non réfrigérées en provenance d’Espagne. Vous pouvez être certain que ce fruit ou ce légume n’est pas passé par le réfrigérateur en un bref circuit. La période de l’année est également un excellent indicateur. Les tomates du reste de l’année, même si elles sont de saison, ne valent pas la peine.

Elles n’ont pas très bon goût car elles sont cultivées dans des serres chauffées mais non exposées au soleil ou à la nutrition. Goûter une tomate du jardin est la meilleure façon de voir la différence. Si vous adorez ces délices autant que nous, assurez-vous de les choisir judicieusement et de les savourer de juin à septembre !