Même si David Hallyday avait gagné la lutte contre Laeticia Hallyday, sa belle-mère, il ne lui aurait pas pardonné de l’avoir exclu de l’héritage créatif.

Le chanteur, qui s’apprête à sortir un nouvel opus, n’a pas l’intention de faire appel à son petit pouce pour l’aider dans sa nouvelle entreprise.

Selon Closer, la fiancée de Jalil Lespert, qui se bat contre une grave maladie, reviendra en France à la mi-juin pour finaliser les derniers aspects de la tournée consacrée à son défunt époux.

La tournée commencera avant la fin de l’année « la fin de l’année, et passera les cinq prochaines années sur la route.

Laura Smet et David Hallyday, ses beaux-enfants, ne sont pas impliqués dans ce projet.

Le testament de Johnny lui offrant le droit à la photographie a été caché, le chanteur de 55 ans n’aurait donc pas encaissé.

Ils avaient évoqué l’avenir en 2015 à Marnes la Coquette avec son père.

« le sujet n’a pas été abordé à mon initiative. C’est quelque chose que je ne me serais jamais permis de faire. Cela s’est produit lors d’une discussion avec mon père concernant l’héritage artistique d’autres personnes  » a déclaré David. C’est lui qui a dit dans ce contexte que c’était la même chose pour nous, qu’il ne voyait personne d’autre que moi qui puisse l’accomplir. «